Allo Rav.com

Techouvot.com

Guemara.com

Boutique Editions Bnei Torah

Laolim.com

Bamidbar

« Marcher humblement avec Hachem  »

Le dernier verset de la Haftarath de la Parachath Balaq contient une recommandation que l'on tient souvent pour l'un des fondements essentiels de la loi juive : « Il t'a été déclaré, ô homme, ce qui est bon. Et qu'est-ce que Hachem recherche de ta part ? Que tu fasses ce qui est droit, que tu aimes la bonté, et que tu marches humblement avec ton Dieu. » (Michée 6, 8).

Par |25 juin 2018 15:27|Balak, Bamidbar, Cours, Paracha, Parachiot|

Qu’a-t-il vu ?

Nous qui formons le peuple juif avons été les témoins visuels de tout ce qui se trouve décrit par la Tora, à l'exception de l'épisode de Bilam.Nos yeux ont vu chacun des miracles produits en Egypte et dans le désert. Chaque événement a été réalisé en présence de six cent mille hommes adultes, desquels nul n'a été exclu. Nos yeux ont vu chacun des miracles produits en Egypte et dans le désert.

Par |25 juin 2018 10:00|Balak, Bamidbar, Parachiot|

Le paradoxe de Bilaam

Les péripéties du sombre Bilaam sont porteuses de nombreux enseignements. Les multiples paradoxes de ce personnage, qui atteignit de hauts niveaux de prophétie et qui, dans le même temps, était capable de commettre les pires abjections, fascinent et interpellent.

Par |25 juin 2018 07:00|Balak, Bamidbar, Parachiot|

Bil’am et son ânesse

Le dialogue de Bil'am avec son ânesse contient certains aspects bizarres. Ce dialogue, qui s'étend entre Bamidbar 22, 22 et 22, 34, peut être divisé en trois parties. Dans la deuxième partie, on peut lire comme une protestation naïve de l'ânesse : « Que t'ai-je fait, que tu m'aies frappée en ces trois circonstances ? » (verset 28). Ces mots laissent apparaître que l'animal n'imagine pas un seul instant que son maître ait pu ne pas voir ce qu'il a vu lui-même.

Par |24 juin 2018 20:00|Balak, Bamidbar, Parachiot|

Ultime mission

Comme dernière mission avant son décès, Moché reçoit l’ordre divin d’« exercer la vengeance des enfants d’Israël sur les Midianim, après quoi tu rejoindras tes pères », (Bamidbar, 31, 2). Si d’une part, la relation entre cette dernière bataille et le décès de Moché mérite d’être éclaircie, le Ktav Sofer fait aussi remarquer que la formulation de cette injonction divine s’est modifiée en cours de route…

Par |24 juin 2018 15:00|Balak, Bamidbar, Parachiot|

Devinette: Qora‘h, ‘Houqath et Balaq

Les noms des trois sidroth : Qora‘h , ‘Houqath et Balaq contiennent une allusion à la grave détérioration de la sainteté des enfants d’Israël pendant la période qu’elles embrassent. Quelle est-elle ? 

Pour connaitre la réponse cliquer sur en savoir plus

Par |21 juin 2018 11:28|'Houkat, Balak, Devinette|

Les bienfaits de l’incompréhensible – Rav David Breisacher

Chiour donné par Rav David Breisacher Les bienfaits de l'incompréhensible

Par |21 juin 2018 10:00|'Houkat, Audio, Bamidbar, Cours, Cours Vidéos, Paracha, Parachiot, Rav Breisacher|

La vache rousse

Commentant le verset : « Ils prendront à ton attention une vache rousse, parfaite, sans défaut, et qui n’a jamais porté le joug. Vous la remettrez au prêtre Eléazar qui la conduira hors du camp, et on l’immolera en sa présence » (Bamidbar 19, 2), le Midrach (Yalkout Chimoni, ‘Houkat 19) enseigne : « La ‘vache’, c’est l’Egypte, comme il est dit : ‘Ô Egypte, génisse aux belles formes’ (Jérémie 46, 20). ‘Rousse’, c’est Babel, comme il est dit : ‘Tu es la tête d’or’ (Daniel 2, 38). ‘Parfaite’, ce sont les Mèdes.

Par |21 juin 2018 08:00|'Houkat, Bamidbar, Parachiot|

Comprendre qu’on ne comprend pas tout, par le Grand Rabbin Sitruk

D'emblée, la paracha de cette semaine, Houkat nous détaille les lois relatives à la fameuse vache rousse qui a la particularité de purifier les impurs mais aussi de rendre impurs ceux qui sont purs. Comment expliquer une telle contradiction ? Rachi s'empresse de nous indiquer que cette « ‘houka » est un décret divin qu'il ne faut pas chercher à comprendre. Et pourquoi en serait-il ainsi ?

Par |20 juin 2018 18:00|'Houkat, Bamidbar, Parachiot|

Il y a 776 ans: brûlement du Talmud à Paris

Il y a 776 ans, vingt quatre charretées d’exemplaires du Talmud étaient brûlés en place de Grève à Paris. Cet événement tragique était la conséquence d’une hostilité croissante du christianisme envers le judaïsme qui a connu une recrudescence au 13e siècle.

Par |20 juin 2018 15:00|'Houkat, Bamidbar, Histoire et patrimoine, Parachiot|
Plus d’articles …