Allo Rav.com

Techouvot.com

Guemara.com

Boutique Editions Bnei Torah

Laolim.com

Vayikra

Mais où est donc le véritable bonheur?

Les bénédictions et les malédictions de la paracha Bé’houkotaï, qui clôturent le livre de Vayikra, peuvent sembler être une légitime rétribution de notre acceptation – ou de notre rejet - du Joug divin. Il s’avère en fait qu’elles n’en sont qu’un pâle reflet…

« Si vous vous conduisez suivant Mes préceptes, si vous gardez Mes commandements et les exécutez ; Je vous donnerai les pluies en leur saison, la terre livrera son produit et l’arbre du champ donnera ses fruits », (Vayikra, 26, 3).

Par |13 mai 2009 11:33|Vayikra|

Parachath et haftarath Be?houqothaï

Parachath Be?houqothaï ? La paix maintenant !

Nous lisons au début de la parachath Be?houqothaï que si nous restons fidèles aux lois de Hachem , nous serons gratifiés de multiples bontés, et notamment que Hachem « donnera la paix dans le pays » ( Wayiqra 26, 6).

Que sera cette paix ?

Par |11 mai 2009 12:57|Vayikra|

Les trois fêtes au temple de Jérusalem

Dans la paracha Emor, figure toute la liste des fêtes du calendrier hébraïque. Le rav Zilberstein remarque à ce propos dans son livre « Alénou lechabéa’h » que la Torah répète à trois reprises l’obligation de venir au Bet Hamikdach - au moment de Pessa’h, de Chavouot et de Souccot -, et ce successivement dans les parachiyot Michpatim, Ki Tissa et Reé.

Dans quel but, le peuple d’Israël se rassemblait-il ainsi trois fois par an au Bet Hamikdach ? Sa vie quotidienne, déjà si riche en spiritualité, ne suffisait-elle donc pas ?

Par |6 mai 2009 11:48|Vayikra|

Distances de sécurité

Au début de la paracha d’« A’haré-Mot », le verset formule l’interdiction adressée au Cohen Gadol de pénétrer dans le Saint des Saints à tout autre moment qu’à Yom Kippour pour le service particulier de ce jour saint.

Cet ordre est cependant introduit par une évocation qui ne semble pas avoir sa place ici : « D.ieu parla à Moché, après la mort des deux fils d’Aharon qui, s’étant avancés devant l’Éternel, avaient péri » (Vayikra, 16, 1). Or à quoi bon rappeler à cet endroit cet épisode douloureux, pourtant décrit avec davantage de précisions dans la paracha Chemini (Vayikra, chapitre 10)… ?

Par |29 avril 2009 10:49|Vayikra|

Parachiyoth et haftarath A?harei moth et Qedochim

Parachath A?harei moth ? La mort des fils d'Aaron

Le premier verset de la parachath A?harei moth ( Wayiqra 16, 1) a suscité de nombreuses interrogations de la part des commentateurs. Parlant de la mort des fils d'Aaron, Nadav et Avihou, ce verset la situe « dans leur approche ( bekorvatham ) devant Hachem  ».

Pourquoi la Tora emploie-t-elle ici un substantif, alors les autres versets qui parlent de la mort de Nadav et Avihou emploient les verbes «  ils approchèrent » ( wayaqrivou ) ( Wayiqra  10, 1) et « lorsqu'ils approchèrent » ( be-haqrivam ) ( Bamidbar  3, 4) ?

Par |27 avril 2009 23:29|Vayikra|

Une peau blanche comme neige

La paracha de Tazria traite essentiellement des signes d’impureté de la tsaraat (la lèpre). On y apprend à distinguer les différentes catégories de cette maladie, pour ainsi dire spirituelle, où la couleur blanche constitue l’un des signes les plus manifestes d’impureté. Sauf exception…

En effet, en dépit du fait que l’étendue et la pâleur de la plaie constituent les signes les plus patents d’impureté, la Torah stipule néanmoins : « Mais si la lèpre va se développant sur la peau et qu’elle couvre toute la peau affectée, depuis la tête jusqu’aux pieds, partout où atteint le regard du pontife, celui-ci constatera que la lèpre a gagné tout le corps et il déclarera cette plaie pure : elle a complètement blanchi la peau, elle est donc pure » (Vayikra, 13, 12-13).

Par |22 avril 2009 13:31|Vayikra|

La lèpre

Le lien qui unit la lèpre (Tsaraat) et la parole est clairement explicité sous la plume de nos Sages (Traité talmudique Erkhin, page 15/a). C’est ce que nous allons essayer de mettre en lumière…

Un processus complexe

C’est dans les chapitres 13 à 15 du livre Vayikra que la Torah expose les lois concernant les symptômes de l’impureté lépreuse (tsaraat) : source d’impureté primaire, celleci a le pouvoir de contaminer tout ce qui se trouve sous le même toit qu’elle…

Par |22 avril 2009 13:28|Vayikra|

La force du destin

Les Sages révèlent que si le lépreux endure de telles souffrances et une si rigoureuse exclusion, c’est parce qu’il s’est rendu coupable d’une faute bien précise, comme l’orgueil ou la médisance. Car toute plaie, tout événement - et en réalité toutes les circonstances de la vie - ont un dessein bien déterminé. Ce thème sera pour nous l’occasion de retracer brièvement la signification du « nissayon »…

Le mot hébreu nissayon - que l’on traduit à tort ou à raison par « épreuve » - suggère différentes notions ; or celle qui nous intéressera dans le cadre de cet article correspond néanmoins parfaitement à cette traduction dans la mesure où, comme nous nous en apercevrons, elle consiste précisément à « inciter l’homme à faire ses preuves ».

Par |22 avril 2009 13:21|Vayikra|

A propos des mérites d?Israël

Le prophète Isaïe relève aux versets 1 à 3 du chapitre 46 de sa « névouah » un étonnant et intéressant contraste dont il tire plusieurs enseignements fort actuels pour notre génération…

D’une part, Isaïe fustige les nations qui s’échinent à transporter leurs idoles lorsqu’elles ont besoin de les « déplacer » d’un endroit à l’autre. Ce qui signifie au sens figuré que les leaders des nations ne renoncent pas facilement à leurs idolâtries et souhaitent même les « développer » davantage et leur donner du poids, au détriment du public qui souvent n’en peut plus et voudrait se débarrasser d’elles. Mais d’autre part, Isaïe loue le peuple d’Israël - non seulement Yéhouda mais aussi les descendants des Dix Tribus qui l’ont rejoint - lesquels font tout ce qu’ils peuvent dans l’accomplissement des mitsvot. Ce qui est bien difficile pour un peuple spirituel évoluant dans un environnement matérialiste.

Par |22 avril 2009 13:14|Vayikra|

Rav Rozenberg : Paracha Tazria / Metsora




Cliquez ici

Par |21 avril 2009 23:49|Vayikra|
Plus d’articles …