Allo Rav.com

Techouvot.com

Guemara.com

Boutique Editions Bnei Torah

Laolim.com

Vayikra

Parachath Chemini –L’interdiction de boire du vin

Pour ceux qui sont en dehors d'Israel on lira cette semaine la paracha Chemini. Après la mort de Nadav et Avihou, il est devenu interdit à Aaron et à ses descendants de « boire ni vin ni boisson enivrante à leur venue dans la tente d’assignation » (Wayiqra 10, 9), et cette défense a été répétée par Ezéchiel (49, 21)

Par |24 mars 2019 14:30|Chemini, Non classé|

« D. appela Moché ou le savoir-vivre : jusqu’où ? » par Rav ‘Haim Chmoulevitz de Sihot Moussar

Texte tiré de l'ouvrage Sihot Moussar du Rav Haïm Chmoulevitz Adaptation en français par le Professeur F.H. Lumbroso. Éditions Olam Hassefer.

Par |14 mars 2019 16:00|Parachiot, Vayikra, Vayikra|

Le secret de la Téchouva – Cours vidéo de Rav Sadin

La tragique mort des fils de Aharon au sein du Tabernacle est rappelée au début de cette Paracha. Le Zohar la dessus a un commentaire très étonnant, que Rav Sadin nous fait comprendre avec grande clareté.

Par |12 septembre 2018 15:00|A'haré-Mot, Cours, Cours Vidéos, Vayikra, Vidéo, Vidéo à la une|

Nos véritables racines

Dans cette haftara, le prophète Jérémie compare celui qui a foi en Hachem à celui qui ne met sa confiance que dans l’homme. Tandis que le premier est comme un arbre planté près des eaux, dont le feuillage est toujours vert, et qui continuera, même pendant les sécheresses, de porter ses fruits, le second sera comme arbrisseau dans le désert, voué à la stérilité (Jérémie 17, 5 à 8).

Par |10 mai 2018 18:34|Bé'houkotay, Vayikra|

L’élaboration de limites

Les sept premiers versets de la paracha décrivent les principes de l'année chabbatique ( chemita ). La mise en jachère de la terre a été instituée pour que nous prenions conscience de ce que c'est Hachem qui l'a créée et qui l'a donnée à l'homme, et qu'elle n'appartient pas à ceux qui en prennent possession.

Par |10 mai 2018 15:00|Béhar, Vayikra|

La parabole de la semaine: Bé’houkotai

« Si dans Mes statuts vous marchez, si vous gardez Mes préceptes et les exécutez… » (Vaykra 26, 3) Rachi explique : « Si dans mes statuts vous marchez », donnez-vous de la peine dans l’étude de la Torah ! Rabbi ‘Haïm ben Attar, dans son commentaire sur la Torah, explique avec quarante-deux variantes la signification de « marcher dans les statuts ».

Par |10 mai 2018 14:00|Bé'houkotay|

Mais où est donc le véritable bonheur?

Les bénédictions et les malédictions de la paracha Bé’houkotaï, qui clôturent le livre de Vayikra, peuvent sembler être une légitime rétribution de notre acceptation – ou de notre rejet - du Joug divin. Il s’avère en fait qu’elles n’en sont qu’un pâle reflet…

Par |10 mai 2018 11:00|Bé'houkotay, Vayikra|

Le Cohen et sa tâche

Pourquoi cette section qui a trait aux lois sacerdotales fait-elle directement suite à l’interdiction de consulter un évocateur (ov) ou un faiseur de sortilèges (yid‘oni) – formulée dans le dernier verset de la paracha précédente ?

Par |4 mai 2018 09:00|Emor, Vayikra|

Juger et être jugé…

Cette haftara, qui définit ce que sera le rôle des kohanim dans le futur troisième Temple, contient un verset qui présente une anomalie scripturale (qeri kethiv)

Par |2 mai 2018 09:00|Emor, Vayikra|

Pour la sensibilité de Aharon…

La parachath Emor commence par le verset : « Hachem dit à Moïse : Parle aux kohanim , fils d'Aaron, et tu leur diras : Pour une âme [c'est-à-dire pour un mort], il ne se rendra pas impur dans ses peuples » ( Wayiqra 21, 1). Pourquoi cet ordre de Hachem s'adresse-t-il aux « kohanim , fils d'Aaron », et non à Aaron lui-même ?

Par |1 mai 2018 14:00|Emor, Parachiot, Vayikra|
Plus d’articles …