Une soirée été organisée jeudi soir dans les salons du Binyanei Haouma, à Jérusalem, 11 mois après le décès du Rav Ovadia Yossef zts’l.
Des volontaires qui participaient aux recherches ont trouvé le corps dans des buissons, près du carrefour d’Ein Kerem à Jérusalem. C’est un test ADN qui a permis de l’identifier.
La Torah stipule que lorsqu’une personne tue autrui par inadvertance, elle doit aller « s’exiler » dans l’une des villes de refuge.
Près de six ans après le massacre perpétré par des terroristes à Bombay, le centre Habad qui avait été endommagé par les tirs a été rénové. Son inauguration a eu lieu cette semaine en présence des familles des victimes et de nombreuses personnalités.
Commentant les propos du Premier ministre israélien, l’un des chefs de l’organisation terroriste a nié l’évidence en affirmant haut et fort que Netanyahou se vantait d’une « victoire illusoire ».
Binyamin Netanyahou a tenu mercredi soir une conférence de presse en compagnie de son ministre de la Défense Moshé Yaalon pour expliquer « qu’il n’était pas simple de venir à bout d’une organisation terroriste ».
Pourquoi cette injonction est-elle formulée au singulier – « à toi », « tes portes » ? S’appliquant à l’ensemble de la collectivité, n’aurait-il pas été plus logique qu’elle le soit au pluriel ?
Lorsque l’on a trouvé, en rase campagne, un cadavre dont le meurtrier est inconnu, la Tora ordonne que les Anciens de la ville la plus proche
Le tir d’obus de mortier sur le Sud d’Israël a fait deux morts et un blessé grave. Les victimes, Shahar Melamed, 43 ans, et Zeev Etsion, 55 ans HY’D, habitaient au Kibboutz Nirim.
La petite Adel, 4 ans, a été grièvement blessée en mars 2013 dans un accident de la route causé par des jets de pierres. Transportée dans un état critique à l’hôpital, elle a subi plusieurs opérations, suivies d’une très longue rééducation.

Soirée commémorative en souvenir du Rav Ovadia Yossef

Un rassemblement a été organisé jeudi soir dans les salons du Binyanei Haouma, à Jérusalem, 11 mois après le décès du Rav Ovadia Yossef zts’l.

Dénouement tragique : le corps d’Aaron Sofer trouvé à Jérusalem

Des volontaires qui participaient aux recherches ont trouvé le corps dans des buissons, près du carrefour d’Ein Kerem à Jérusalem. C’est un test ADN qui a permis de l’identifier.  

Les villes de refuge

 

La Torah stipule que lorsqu’une personne tue autrui par inadvertance, elle doit aller « s’exiler » dans l’une des villes de refuge. En effet, du « vengeur de sang » – un proche parent de la victime – avait l’autorisation de tuer le meurtrier, tant qu’il ne s’était pas réfugié dans l’une de ces villes.

Réouverture du Centre Habad de Mumbai

Près de six ans après le massacre perpétré par des terroristes à Bombay, le centre Habad qui avait été endommagé par les tirs a été rénové. Son inauguration a eu lieu cette semaine en présence des familles des victimes et de nombreuses personnalités.

Le Hamas persiste et signe !

Peut-on encore mettre en doute l’efficacité des attaques de Tsahal sur les infrastructures du Hamas dans la bande de Gaza ? Commentant les propos du Premier ministre israélien, l’un des chefs de l’organisation terroriste a nié l’évidence en affirmant haut et fort que Netanyahou se vantait d’une « victoire illusoire ».

Netanyahou fait le point après l’opération à Gaza

Binyamin Netanyahou a tenu mercredi soir une conférence de presse en compagnie de son ministre de la Défense Moshé Yaalon.  

Parachath Choftim :Tu te donneras des juges et des policiers dans toutes tes portes. (16, 18)

Pourquoi cette injonction est-elle formulée au singulier – « à toi », « tes portes » ? S’appliquant à l’ensemble de la collectivité, n’aurait-il pas été plus logique qu’elle le soit au pluriel ?

Parachath Choftim – A propos de la génisse à la nuque rompue

Lorsque l’on a trouvé, en rase campagne, un cadavre dont le meurtrier est inconnu, la Tora ordonne que les Anciens de la ville la plus proche « feront descendre une génisse jusque dans une vallée aride, dont on ne se sert pas et que l’on n’a pas ensemencée, et qu’ils y rompront sa nuque » (Devarim 21, 4).

Obsèques des deux victimes des tirs de mortier

Le tir d’obus de mortier sur le Sud d’Israël a fait deux morts et un blessé grave. Les victimes, Shahar Melamed, 43 ans, et Zeev Etsion, 55 ans HY’D, habitaient au Kibboutz Nirim.

Adel rentre à la maison

La petite Adel, 4 ans, a été grièvement blessée en mars 2013 dans un accident de la route causé par des jets de pierres. Transportée dans un état critique à l’hôpital, elle a subi plusieurs opérations, suivies d’une très longue rééducation.

Rachel Frankel rencontre les parents d’Aaron Sofer

Alors que l’opération se poursuit à Jérusalem pour tenter de retrouver la trace d’Aaron Sofer, Rachel Frankel a tenu à venir soutenir la famille qui traverse des moments d’angoisse.

Appel des parents d’Aaron Sofer : aidez-nous à le retrouver !

Les parents d’Aaron Sofer, sans nouvelles de leur fils depuis vendredi dernier, ont lancé un appel au public, par l’intermédiaire d’une vidéo. 

Parachath Choftim : Le Séfer Torah, compagnon de la vie

Dans la Paracha Choftim, la Torah ordonne au roi d’Israël d’écrire un Séfer Torah, en plus du Séfer Torah que chaque membre du peuple juif se doit d’écrire (voir Dévarim 17-18 et 31-19). Essayons donc de comprendre la fonction de ce Séfer Torah pour chaque Juif ainsi que l’utilité de deux Sifré Torah pour le roi.

1er Eloul : Nouvel an des animaux

D’après la Michna, le 1er Eloul est considéré comme le nouvel an du monde animal. Cette tradition, qui était tombée en désuétude, vient de renaître grâce à l’initiative de plusieurs associations qui ont tenu à marquer l’événement par une cérémonie à Jérusalem.

Nouveau cessez le feu

Un nouveau cessez-le-feu est entré en vigueur ce mardi soir, à 19 heures. Le gouvernement israélien a confirmé qu’il acceptait la proposition égyptienne sans avoir pour cela à se plier aux exigences du Hamas.

Un Israélien tué par un obus de mortier

Un obus de mortier tiré en fin d’après-midi sur la région d’Eshkol depuis la bande de Gaza a causé la mort d’une personne. Deux autres Israéliens ont été grièvement blessés. Un autre est assez sérieusement atteint et trois n’ont été que légèrement touchés.

Le ‘piège humanitaire’ du Hamas

Tsahal détient des preuves irréfutables des méthodes inhumaines employées par le Hamas pour parvenir à ses fins.

Prières sur la tombe du Rav Ovadia Yossef

Cela fait près de onze mois que le Rav Ovadia Yossef zts’l nous a quittés. Des centaines de personnes se sont rendues lundi soir sur sa tombe dans le quartier de Sanhédria, à Jérusalem pour assister sur place à une prière collective.

Miracle à Ashkelon !!

Une roquette, tirée depuis la bande de Gaza, a frappé de plein fouet une maison de la ville d’Ashkelon. Par miracle, personne n’a été blessé dans cette attaque qui visait délibérément, une fois de plus, la population civile d’Israël.

Roch Hodech : Le mois d'Elloul

Le mois d’éloul est, selon la Tora, le sixième mois de l’année. Le mois de nissan y est en effet appelé le « premier mois » (Chemoth 12, 2). Mais si on le considère par rapport à Roch hachana, il est le douzième et dernier des mois.
Comme les noms de tous les mois du calendrier hébraïque, le mot éloul est d’origine babylonienne, et il viendrait de l’akkadien « ouloulou ». Il marquerait, dans les écrits de nos Sages (Voir notamment Yoma 29b) les chilhei de-qayta (« fin de la chaleur »).
Le signe du zodiaque correspondant au mois d’éloul est celui de la Vierge, concordance qui fait référence au verset : « Retourne, vierge d’Israël, retourne à ces tiennes villes » (Jérémie 31, 20), comme pour marquer que ce mois est essentiellement celui du « retour » vers Hachem par le repentir.
Dans le même esprit, les rabbins ont fait des quatre lettres hébraïques du mot éloul les acronymes de ani le-dodi we-dodi li (« Je suis à mon bien-aimé, et mon bien-aimé est à moi » – Cantique des cantiques 6, 3), façon de rappeler que ce mois est propice à un rapprochement du peupled’Israël et de son Créateur.