Haftarath parachath Terouma – Du bénévolat à la contrainte

Tandis que la parachath Terouma est consacrée essentiellement à la construction de la Tente d’assignation dans le désert, la haftara qui lui est associée (I Rois 5, 26 à 6, 13) rapporte les étapes de l’édification, sous la direction du roi Salomon, du premier Temple de Jérusalem.

En dehors du fait que les dimensions totales de la Tente d’assignation étaient beaucoup plus modestes que celles du Temple, il existe une différence importante dans la façon dont ils ont été réalisés l’un et l’autre.

La Tente d’assignation a été construite grâce aux offrandes des enfants d’Israël ( Chemoth  25, 2 et suivants), dont la générosité a été telle que les matériaux qu’ils avaient apportés ont été suffisants pour toute sa construction, et qu’il en est même resté ( Rachi ad Chemoth  36, 7).

Dans le cas du Temple, en revanche, Salomon a mobilisé des corvées de trente mille hommes qu’il a envoyées au Liban. « A raison de dix mille hommes par mois à tour de rôle; ils passaient un mois sur le Liban et deux mois dans leurs foyers, et Adoniram dirigeait le service » (I Rois 5, 27 et 28).

C’est ce même Adoniram, préposé sur les corvées, que le roi Roboam, fils et successeur de Salomon, chargera plus tard de mater la révolte fomentée par Jéroboam, et qui sera lapidé par le peuple (I Rois 12, 18).

C’est dire que l’on a été loin, sous Salomon, de l’enthousiasme qui avait caractérisé le comportement des Hébreux dans le désert.

Jacques KOHN Zal.