Nombreux sont ceux qui ont fait appel au Rav Elimelech Firer, fondateur et directeur de l’association Ezra LaMarpeh, lorsqu’ils ont eu besoin, un jour, d’un conseil avisé avant une grave intervention chirurgicale ou des soins difficiles. Après tant d’années d’expérience, son opinion est considérée comme particulièrement judicieuse et précieuse.

Il n’est donc pas étonnant qu’il ait enfin été choisi pour recevoir le Prix de la Fondation Danieli pour l’excellence et la générosité de ses services. Cette distinction est décernée par la famille de la jeune Danieli Sonnenfeld z’l qui a trouvé la mort dans un accident de la route il y a deux ans et demi alors qu’elle rentrait d’un volontariat au département d’oncologie de l’hôpital pour enfants Schneider.

Au cours de la cérémonie très émouvante, le Rav David Lau, grand rabbin d’Israël, a souligné l’importance de la générosité en citant en exemple la jeune Daniela, extrêmement douée, ‘qui avait accompli son service civil et incarnait la bonté même et le dévouement’. Ensuite, le professeur Dina Ben-Yehouda, doyenne de la faculté de médecine de l’Université Hébraïque de Jérusalem, a salué le travail exceptionnel effectué par le Rav Firer.

Lorsque la parole a été donnée à Motty Sonnenfeld, père de Daniela z’l, personne n’a pu retenir ses larmes. Evoquant le souvenir de sa fille bien-aimée, disparue à l’âge de 20 ans, il a rappelé qu’elle ne s’occupait que d’œuvres caritatives et répandait la joie autour d’elle.

Claire Dana-Picard