Un Juif américain de 23 ans, atteint d’une maladie incurable, a décidé de se rendre à Ouman, en Ukraine, à Rosh Hashana afin de mourir, comme il en avait exprimé le vœu, près de la tombe de Rabbi Nahman, père fondateur de la Hassidout de Braslav.

Le jeune homme souffrait d’un cancer avancé et savait qu’il vivait ses derniers jours. Il a donc demandé qu’on le transporte à Ouman et c’est là-bas qu’il a rendu son dernier souffle.

Ses obsèques ont débuté sur place et le corps devrait ensuite être rapatrié aux Etats-Unis où il sera enterré en présence de sa famille et de ses amis.

Près de 50 000 fidèles se sont rendus à Ouman dans le cadre d’un pèlerinage devenu traditionnel depuis de nombreuses années. Parmi eux, plus de 2 700 ont été évacués vers l’hôpital local.

Le responsable de l’unité de secours Ih’oud Hatsalah sur place, Israël Stark, a déclaré que son organisation continuerait à accompagner à Ouman les pèlerins juifs attendus pour Yom Kippour.

Il a précisé que des centaines de médecins bénévoles avaient contribué à renforcer leur antenne à Ouman à l’occasion de l’arrivée de dizaines de milliers de personnes venues rendre hommage au Rabbi Nah’man de Braslav pour Rosh Hashana.

Claire Dana-Picard