Souhaitant résoudre les graves problèmes de logement d’un certain nombre de familles juives orthodoxes dans le pays, le gouvernement israélien a décidé de développer des projets immobiliers dans la ville de Modiin Illit. Il est question notamment de promouvoir la construction de près de 3 500 appartements avec un budget total de près de 100 millions de shekels.

Le ministre de la Construction et du Logement Yoav Galant (Koulanou) a souligné que ce projet était le résultat des efforts déployés sur ce dossier au cours de ces trois dernières années.

Pour le maire de Modiin Illit, Rav Yaakov Gutterman, il s’agit d’une ‘excellente nouvelle pour sa ville’. Après avoir fait cette déclaration, il a également remercié le ministre Galant ‘qui avait tenu sa promesse’, faite il y a deux ans lors d’une de leurs rencontres. Et de préciser : « Cela va nous permettre d’émettre immédiatement des permis de construire, ce qui va entrainer un nouvel essor dans notre ville qui pourra ainsi accueillir par la suite de nouveaux habitants ».

Un grand nombre de ministères sont associés à ce projet : les ministères de la Construction et du Logement, des Finances, de l’Intérieur, du Développement de la Périphérie, du Néguev et de la Galilée, des Transports, des Cultes, et le ministère de l’Education en collaboration avec l’Office des terres domaniales.

Modiin Illit est une ville à population exclusivement orthodoxe située entre Jérusalem et Tel Aviv. Elle est souvent appelée ‘Kiryat Sefer’, du nom de son premier quartier qui a vu le jour en 1994. Elle a acquis le statut de ville en 2008 et compte près de 67 000 habitants.

Claire Dana-Picard