Mih’al Solomon vient de perdre son mari Elad, sauvagement assassiné à coups de couteau, vendredi soir, pendant le repas de Shabbat, par un terroriste arabe qui a également poignardé à mort le père de son époux, Yossef, et sa sœur H’aya. Ce massacre a été perpétré dans la localité de H’alamish (Neveh Tsouf) dans la région de Binyamin.

La famille était réunie pour fêter la naissance d’un nouveau petit-fils. Mih’al était assise au salon avec trois de ses enfants lorsqu’elle a entendu une voix en arabe. Comprenant rapidement qu’un danger les menaçait, elle a rassemblé ses petits et est montée rapidement au premier étage pour s’enfermer avec eux dans une chambre.

Elle a confié son témoignage aux médias : « J’ai entendu des hurlements et j’ai tenu de toutes mes forces la poignée de la porte qui ne fermait pas à clé. J’ai appelé la police pour la prévenir alors que tous mes enfants étaient autour de moi ».

“Apparemment, le terroriste a regardé par la fenêtre et a pénétré dans la maison. Il ne m’a pas vue et s’est dirigé tout droit vers les autres. J’ai pris les trois enfants qui se trouvaient avec moi et nous avons rejoint mes jumeaux qui dormaient à l’étage.  Pour moi, il fallait avant tout sauver les enfants ».

Mih’al ne sait pas combien de temps elle est restée enfermée avec ses enfants âgés de 5 ans, 9 ans, 11 ans, et les jumeaux d’un an.

Les forces de sécurité qu’elle a alertées sont arrivées sur les lieux. En attendant, un jeune voisin, combattant dans une unité de Tsahal, avait été alerté par les cris et était intervenu en tirant sur le terroriste par la fenêtre, ce qui avait permis de le blesser et le neutraliser.

Un peu plus tard, Mih’al a découvert l’horreur de la tragédie : son mari El’ad, 36 ans, son beau-père Yossef, 70 ans, et sa tante H’aya hy’d, 46 ans, ont été sauvagement assassinés par le terroriste venu d’un village arabe voisin.

Les obsèques des trois victimes de ce massacre auront lieu dimanche après-midi. Elles seront enterrées à 17h30 au cimetière de Modiin. Yehi Zih’ram Barouh’.

Claire Dana-Picard