Le nouvel ambassadeur de Jordanie en Israël vient de prendre officiellement ses fonctions. Ghassan Majali a été accueilli en début de semaine en Israël et s’est présenté au ministère des Affaires étrangères. Avant d’occuper ce poste, le diplomate était ambassadeur de Jordanie en Espagne.

Son homologue israélien Amir Weissbrod se trouve déjà depuis deux mois à l’ambassade d’Israël à Amman. En remettant ses lettres de créance au roi, Abdallah II, il a mis fin publiquement à la crise qui a éclaté entre les deux pays.

Weissbrod a remplacé Einat Shlein qui occupait ce poste jusqu’au grave incident survenu à l’ambassade israélienne en juillet dernier : deux Jordaniens avaient été tués par un agent de la sécurité israélien qui a affirmé qu’il avait été attaqué par l’un d’entre eux avec un tournevis et n’avait fait que se défendre. L’autre aurait été victime d’une balle perdue. La Jordanie avait alors exigé la démission de l’ambassadrice et des poursuites judiciaires contre l’agent de la sécurité israélien.

Au mois de mai, Weissbrod s’était déjà rendu à Amman pour occuper le poste, près de neuf mois après le départ d’Einat Schlein, contrainte de quitter la capitale jordanienne avec tout son personnel.

Emmanuel Nahshon, porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, a publié sur son compte Twitter une photo du nouvel ambassadeur jordanien en compagnie de deux officiels israéliens, après leur première réunion, avec pour légende : « Bienvenue, M. l’Ambassadeur et tous mes vœux de succès ».

Claire Dana-Picard