Une fois de plus, l’Autorité palestinienne prouve que malgré les beaux discours de son leader, Mahmoud Abbas, elle soutient toujours autant la violence et les attentats meurtriers contre les Israéliens.

Dans une déclaration scandaleuse et choquante faite dans une émission matinale de la télévision palestinienne mentionnée par le site PMW (Palestinian Media Watch), un soi-disant ‘expert’ des affaires israéliennes, Faïz Abbas, a prétendu sans la moindre gêne que le terroriste qui avait perpétré le massacre de plusieurs membres de la famille Solomon, à Halamish, avait fait preuve de ‘pitié’ en épargnant les enfants qui se trouvaient dans la maison.

Comme on le sait, la réalité est tout autre : si les cinq enfants d’une des victimes ont eu la vie sauve, c’est grâce au courage de leur mère, Mih’al, qui s’est enfermée avec eux dans une chambre au premier étage et a tenu fermement la poignée de la porte.

Mais ce n’est pas tout : PMW cite également des phrases tirées d’un article publié dans le journal Al-Hayat al-Jadida, organe officiel de l’AP : décrivant le meurtrier comme étant un ‘être moral’, il souligne « qu’il ‘aurait pu tuer la femme d’un des hommes assassinés dans l’attentat mais qu’il avait ‘eu pitié d’elle’, ‘prouvant ainsi que la moralité a sa place, même en temps de guerre’ » !!!

Et pour compléter ce sinistre tableau, on peut encore mentionner les propos d’un officiel de l’Olp, membre du bureau du ‘Front Arabe palestinien’, qui a qualifié l’assassin de ‘héros palestinien’. Louant ses crimes, il a ajouté lui aussi qu’il avait fait preuve de ‘compassion’ étant donné ‘qu’il n’avait pas tué les enfants’ !!

Claire Dana-Picard