La fille du Rav Ovadia Yossef zts’l, Adina Bar Shalom, a annoncé dimanche soir son intention de créer un nouveau parti. Elle a fait part de son projet lors d’un congrès de l’Institut Guesher organisé à Tel Aviv.

Interrogée par la journaliste de la télévision israélienne Ayala Hasson, Adina Bar Shalom a donné son point de vue sur un certain nombre de questions d’actualité sur le plan national, évoquant entre autres les enquêtes menées contre le Premier ministre et plus personnellement, la fermeture du collège universitaire qu’elle avait créée pour jeunes filles orthodoxes en raison de sa situation financière.

Elle a dans ce contexte émis de vives critiques à l’encontre du ministre de l’Intérieur Arieh Dery, leader du parti Shass, lui reprochant notamment de n’avoir rien fait pour empêcher la fermeture de son établissement.

Se disant très déçue par son comportement, elle a précisé : « Je pensais qu’il resterait fidèle à l’héritage spirituel de mon père. En tant qu’homme politique élu et en tant que ministre de l’Intérieur, il aurait pu nous aider s’il l’avait voulu ».

Quant à son nouveau parti, Adina Bar Shalom a indiqué : « La politique nous procure des possibilités que nous ne trouverons nulle part ailleurs ». Donnant quelques précisions sur son projet, elle a ajouté : « Un groupe est en gestation, formé de Juifs laïcs, orthodoxes, et religieux qui travaillent ensemble depuis deux ans. Nous avons le temps mais nous pensons nous présenter à la prochaine Knesset ». Elle a ensuite confié qu’elle comptait faire partie des ‘pères fondateurs’ mais ne souhaitait pas devenir députée.

Claire Dana-Picard