Ces dernières années, le gouvernement israélien met tout en œuvre pour se rapprocher du continent africain et de nombreuses délégations africaines sont reçues régulièrement dans le pays.

Pour renforcer encore cette politique, le Premier ministre Binyamin Netanyahou s’est envolé mardi matin pour le Kenya où il rencontrera le nouveau président fraîchement élu Uhuru Kenyatta et dix autres dirigeants africains.

Avant de prendre l’avion, Netanyahou a déclaré qu’il entamait sa troisième visite en Afrique en un an et demi. Il a précisé : « Nous souhaitons approfondir nos liens avec l’Afrique en nouant des contacts avec des Etats qui n’ont pas de relations diplomatiques avec nous ».

Il a rappelé dans ce contexte que ‘quatre représentations africaines avaient été ouvertes en Israël au cours de ces deux dernières années’. « J’espère que d’ici la fin de la journée, a-t-il ajouté, je pourrai annoncer l’ouverture d’une nouvelle ambassade israélienne dans l’un de ces pays africains et nous avons d’autres projets ».

Claire Dana-Picard