Belz, l’un des mouvements hassidiques les plus importants du monde juif, vient de lancer une campagne de collecte internationale de 30 heures pour tenter de réunir la somme de 4 millions de Livres Sterling, ce qui correspond à plus de 4 millions et demi d’euros et à près de 19 millions de shekels.

Le Jewish Chronicle, qui a relayé cette information, a précisé que les principaux dirigeants de Belz ont lancé un appel à tous leurs donateurs dans le monde entier pour leur demander de faire un effort particulier à l’occasion de cet appel de fonds exceptionnel.

Pour le justifier, ils ont expliqué que leurs institutions éducatives en Israël traversaient de graves difficultés financières et se trouvaient actuellement ‘dans une situation extrêmement précaire’. Ils ont estimé que ces problèmes étaient dus à l’état volatil de l’économie mondiale et que cela avait de sérieuses répercussions en Israël.

L’appel a été entendu notamment par un leader de la Hassidout Belz d’Angleterre qui s’est engagé à rassembler la somme de 36 000 Livres Sterling avant la date limite fixée à mardi soir.

La Hassidout Belz est dirigée par son 5e Admour, Rav Issah’ar Dov Rokeah’, qui vit à Jérusalem. Elle possède dans la capitale d’Israël la plus grande synagogue du pays : le bâtiment, qui est immense, comprend bien d’autres infrastructures et la salle de prières, haute de cinq étages, contient près de 10 000 places pour les fidèles.

Belz, qui s’est reconstruit et développé après avoir été décimé pendant la Shoah, possède des communautés dans de nombreux endroits en diaspora. On les trouve en Europe, en Amérique du Nord, et en Angleterre.

Claire Dana-Picard