La synagogue Adass Israel de Washington, fondée en 1876, vient de déménager de façon plutôt inattendue. Elle a en effet été déplacée par toute une équipe d’ouvriers sur une douzaine de roues pour rejoindre son nouvel emplacement, dans la même rue. Elle sera désormais un musée dédié à la vie des Juifs de la ville.

Il s’agit d’un bâtiment de briques assez modeste, construit il y a 143 ans et inauguré par le 18e président des Etats-Unis Ulysses Grant, républicain et héros de la Guerre Civile. Des décennies plus tard, la communauté a bâti une nouvelle synagogue, plus vaste, pour accueillir les fidèles.

Mais celle-ci a connu des transformations par la suite, devenant d’abord une église pour être ensuite transformée en épicerie puis en salon de coiffure, en magasin de vélos et finalement en café.

En 1969, la municipalité a choisi l’emplacement de l’ancienne synagogue pour y construire une station de métro. La communauté juive s’est alors mobilisée pour sauver l’édifice de la démolition. Elle a réussi alors à recueillir suffisamment d’argent pour la déplacer.

Le nouveau (et troisième) déménagement de la vieille synagogue, réalisé ces jours-ci, a été suivi par de nombreux habitants qui tenaient à assister à ce spectacle plutôt insolite. Parmi les curieux, se trouvait une femme juive de 91 ans, Carolyn Small Alper, qui a déjà assisté aux précédents transferts. Elle a confié à une chaine de radio locale qu’elle se souvenait seulement ‘qu’il faisait très chaud’.

Etaient présents également un certain nombre de notables de la capitale américaine. L’un d’entre eux a déclaré : « Cela doit être le dernier déménagement. Nous insistons bien là-dessus ! »

Claire Dana-Picard