La délégation israélienne qui s’est envolée dimanche pour le Brésil afin de venir en aide aux équipes de secours locales, après la terrible catastrophe provoquée par la rupture d’un barrage, a déjà réussi à extraire de la boue des dizaines de corps de victimes qui n’ont pas survécu.

D’après le dernier bilan, qui n’est malheureusement pas définitif, 58 personnes ont trouvé la mort et près de 300 sont portées disparues.

Cette délégation, venue avec 16 tonnes de matériel, comprend de nombreux soldats de la Défense passive, des membres des services de pompiers et des volontaires de l’organisation internationale Zaka. Depuis son arrivée, elle travaille d’arrache-pied dans la zone sinistrée.

Le commandant de l’unité internationale de Zaka, Matty Goldstein, a déclaré que l’ampleur de cette tragédie était considérable. Il a ajouté que l’expérience acquise par ses hommes au cours des années leur était d’une grande utilité pour aider les sauveteurs locaux.

Yehouda Meshi Zahav, président de Zaka, a indiqué quant à lui que les secouristes brésiliens appréciaient tout particulièrement la compétence des Israéliens qui agissaient dans des conditions extrêmement difficiles. Et de souligner que ‘la délégation israélienne était louée par les médias locaux et montraient ainsi le beau visage d’Israël’.

Claire Dana-Picard