La Segoula pour la Parnassa : cette coutume ancestrale est respectée tous les ans par de nombreux fidèles qui souhaitent ainsi bénéficier de l’aide divine pour obtenir un gagne-pain respectable.

Cliquer ici pour lire la Segoula

D’après la tradition, il est conseillé de lire, le mardi qui précède la Parachat Bechalah, la portion de la Tora parlant de la manne que D. a envoyée aux enfants d’Israël en guise de nourriture quotidienne lorsqu’ils se trouvaient dans le désert. Le symbole est clair.

La coutume consiste à réciter deux fois les versets et une fois leur traduction en araméen (Shné Mikra VeEh’ad Targoum). Le texte se trouve dans le livre de Chemot, chapitre 16, versets 4 à 36.

C’est donc aujourd’hui, mardi 11 Shevat, 7 février, qu’il est conseillé d’observer cet usage institué par Rabbi Menahem Mendel de Rimanov (1745-1815), grand leader hassidique de Pologne.

Cliquer ici pour lire la Segoula