Haftarath

Haftarath parachath Metsora' – Quatre « lépreux »

La haftara attachée à la parachath Metsora' (II Rois 7, 3 et suivants) raconte un épisode survenu à l'époque du prophète Elisée, tandis que le Royaume du Nord était engagé dans une guerre contre la Syrie, dont les troupes assiégeaient Samarie.

Haftarath Paracha Para

La haftara qui a été associée à la parachath Para (Ezéchiel 36, 16 et suivants) annonce le processus de purification qui sera restauré lorsque viendra le Messie. Le prophète promet que Hachem « répandra alors des eaux pures [sur les enfants d'Israël], et qu'Il les purifiera de toutes leurs impuretés et de toutes leurs idoles » (36, 25).

On remarquera que la purification, selon ce verset, ne sera pas effectuée au moyen d'une immersion dans les eaux d'un miqwé , comme il aurait été naturel, mais au moyen d'une aspersion qui ressemblera à celle que l'on doit employer avec l'eau lustrale contenant les cendres de la vache rousse.

Haftarath parachath Zakhor– Le « regret » de Hachem

Le roi Saül a gravement péché en épargnant Agag, et Hachem déclare au prophète Samuel : « Je regrette d’avoir établi Saül pour roi ; car il s’est détourné de Moi et n’a point exécuté Mes paroles… » (I Samuel 15, 11).

Parachath et Haftarath ‘Houqath – « Ceci est la loi »

« Ceci est la loi ( zoth ha-Tora ) : un homme ( adam ), lorsqu'il mourra dans une tente… » ( Bamidbar 19, 14).
Cette expression liminaire « zoth ha-Tora » peut paraître superflue, et l'on est en droit de se demander pourquoi ce verset ne commence pas par les mots : « Un homme, lorsqu'il mourra… ».

Haftarath parachath Emor– Les méfaits de l’alcoolisme

Et de vin, aucun kohen n'en boira, quand il aura à pénétrer au parvis intérieur » (Ezéchiel 44, 21).«Le prophète renouvelle ici une interdiction déjà promulguée dans la Tora (Wayiqra 10, 8 et 9) après la mort tragique de Nadav et Avihou, deux des fils d’Aaron.

Haftarath parachath ha-‘hodech : Les devoirs du « prince »

La haftara que l’on récite le Chabbath parachath ha-‘hodech (Ezéchiel 45, 16 à 25 et 46, 1 à 18) énumère les sacrifices qui seront présentés sur l’autel lors de notre libération finale.

Haftarath Cheqalim – Le roi Joas et les fissures

Ce Chabbath est le premier des quatre Chabbathoth « spéciaux » qui précèdent Pessa‘h. Il rappelle que le moment était venu de contribuer par le versement annuel d’un demi-chéqel aux services quotidiens et à l’entretien du Temple.

Haftarath parachath Qedochim– Les péchés d’Israël

La haftara en honneur dans le rite séfarade est empruntée au livre d’Ezéchiel et elle commence par un ordre donné au prophète par Hachem lui demandant de reprocher ses péchés au peuple d’Israël.

Haftara parachat chequalim

Le Temple de Jérusalem avait été laissé, pendant le règne d'Athalie, dans un état d'abandon et de délabrement complets. C'est pourquoi la première tâche à laquelle s'attela Joas, son successeur, fut de le rétablir dans sa splendeur d'antan. Pour assurer le financement des travaux de restauration, Joas employa successivement deux méthodes. La première fut un échec, la seconde un succès.

Reste des articles

Soirée commémorative en souvenir du Rav Ovadia Yossef

Un rassemblement a été organisé jeudi soir dans les salons du Binyanei Haouma, à Jérusalem, 11 mois après le décès du Rav Ovadia Yossef zts’l.

Dénouement tragique : le corps d’Aaron Sofer trouvé à Jérusalem

Des volontaires qui participaient aux recherches ont trouvé le corps dans des buissons, près du carrefour d’Ein Kerem à Jérusalem. C’est un test ADN qui a permis de l’identifier.  

Les villes de refuge

 

La Torah stipule que lorsqu’une personne tue autrui par inadvertance, elle doit aller « s’exiler » dans l’une des villes de refuge. En effet, du « vengeur de sang » – un proche parent de la victime – avait l’autorisation de tuer le meurtrier, tant qu’il ne s’était pas réfugié dans l’une de ces villes.

Réouverture du Centre Habad de Mumbai

Près de six ans après le massacre perpétré par des terroristes à Bombay, le centre Habad qui avait été endommagé par les tirs a été rénové. Son inauguration a eu lieu cette semaine en présence des familles des victimes et de nombreuses personnalités.

Le Hamas persiste et signe !

Peut-on encore mettre en doute l’efficacité des attaques de Tsahal sur les infrastructures du Hamas dans la bande de Gaza ? Commentant les propos du Premier ministre israélien, l’un des chefs de l’organisation terroriste a nié l’évidence en affirmant haut et fort que Netanyahou se vantait d’une « victoire illusoire ».

Netanyahou fait le point après l’opération à Gaza

Binyamin Netanyahou a tenu mercredi soir une conférence de presse en compagnie de son ministre de la Défense Moshé Yaalon.  

Parachath Choftim :Tu te donneras des juges et des policiers dans toutes tes portes. (16, 18)

Pourquoi cette injonction est-elle formulée au singulier – « à toi », « tes portes » ? S’appliquant à l’ensemble de la collectivité, n’aurait-il pas été plus logique qu’elle le soit au pluriel ?

Parachath Choftim – A propos de la génisse à la nuque rompue

Lorsque l’on a trouvé, en rase campagne, un cadavre dont le meurtrier est inconnu, la Tora ordonne que les Anciens de la ville la plus proche « feront descendre une génisse jusque dans une vallée aride, dont on ne se sert pas et que l’on n’a pas ensemencée, et qu’ils y rompront sa nuque » (Devarim 21, 4).

Obsèques des deux victimes des tirs de mortier

Le tir d’obus de mortier sur le Sud d’Israël a fait deux morts et un blessé grave. Les victimes, Shahar Melamed, 43 ans, et Zeev Etsion, 55 ans HY’D, habitaient au Kibboutz Nirim.

Adel rentre à la maison

La petite Adel, 4 ans, a été grièvement blessée en mars 2013 dans un accident de la route causé par des jets de pierres. Transportée dans un état critique à l’hôpital, elle a subi plusieurs opérations, suivies d’une très longue rééducation.