La BBC a modifié quelque peu le titre de son article sur les violences de Gaza, mercredi soir, après une plainte de la Chambre des Députés des Juifs britanniques (Board of Deputies of British Jews) qui a dénoncé sa présentation ‘effroyable’ des événements.

C’est ce qu’a indiqué le site du Jewish Chronicle. Comme on le sait, plus de 150 roquettes ont été tirées depuis Gaza en direction du Sud d’Israël, faisant trois blessés et contraignant des dizaines de milliers de citoyens à passer la nuit dans les abris. Tsahal a riposté à cette attaque en lançant des raids aériens sur de nombreuses infrastructures terroristes et des camps d’entrainement appartenant au Hamas.

Au départ, la BBC avait titré : « Des raids aériens d’Israël tuent une femme et un enfant en bas âge » sans faire la moindre mention de l’attaque massive de roquettes sur les localités israéliennes où les habitants ont, fort heureusement, des lieux aménagés pour se mettre à l’abri, contrairement à la population de Gaza.

Réagissant à cette information tronquée, le Board of Deputies of British Jews a publié sur son compte Tweeter le message suivant : « Il est scandaleux que le titre de la BBC (soit ainsi libellé) après la riposte d’Israël à 150 roquettes tirées par des terroristes sur ses villes alors que les familles dormaient. Nous nous sommes plaints et vous devriez en faire de même ».

La BBC a alors changé le texte, publiant: “Des raids aériens sur Gaza ‘tuent une femme et un enfant’ après que des roquettes ont frappé Israël ». Le Board a réagi un peu plus tard en indiquant que ‘le titre était un peu mieux’ mais qu’il s’agissait toujours d’une inversion. Et de souligner: “Des villes d’Israël ont été frappées par 150 roquettes qui ont envoyé des dizaines de milliers de personnes dans les abris. Le titre aurait dû le mentionner ».

D’après le Jewish Chronicle, un porte-parole de la BBC aurait déclaré: « Bien que le titre original n’était pas inexact, nous avons effectué une mise à jour pour ajouter plus de contexte à l’histoire ».

Claire Dana-Picard