Pour la première fois, des élections municipales ont eu lieu dans la ville de Kiryas Yoel, dans le district de New York, aux Etats-Unis.

Les  habitants, qui sont des Hassidim de Satmar, ont désigné leur maire, Abe Wieder, qui occupe en fait déjà ce poste depuis deux décennies, et ont reconduit dans ses fonctions le greffier Gedalye Szegedin. Sept membres du conseil municipal ont également été nommés.

Il s’agit d’un premier acte concret qui doit aboutir, dans deux mois, à la reconnaissance officielle de Kiryas Yoel en tant que première ville juive orthodoxe des Etats-Unis. Cette démarche fait suite à l’acquisition l’an dernier de son statut de ville autonome à l’issue d’un référendum auquel a participé toute la population.

Kiryas Yoel, fondé dans les années 1970 par l’Admour de Satmar, Rav Yoel Teitelbaum, était rattaché jusque-là à la ville de Monroe dont la population est essentiellement non-juive.

La nouvelle cité où l’on parle essentiellement le yiddish et qui est située à un peu plus d’une heure de New York, est composée d’une très importante communauté. Elle porte le nom de Palm Tree, qui est la traduction du nom de famille du Rabbi de Satmar.

Claire Dana-Picard