Deux statues datant de l’époque romaine ont été découvertes ‘par hasard’ dans le nord de Beth Shean par une habitante de la ville qui se promenait dans la région avec son mari.

Au cours de sa randonnée, elle a aperçu la tête d’un des bustes qui émergeait de la terre. Le couple a immédiatement averti des inspecteurs de l’Office national des Antiquités qui sont venus sans tarder sur les lieux.

Après avoir observé cette trouvaille, ils ont estimé qu’elle datait du 3e ou 4e siècle de l’ère chrétienne. En poursuivant leurs recherches, ils ont mis au jour le second buste romain. Les deux vestiges ont été entièrement déterrés et transférés dans les laboratoires de l’Office des Antiquités où ils doivent être encore examinés puis conservés.

Le Dr Eytan Klein, directeur adjoint du service chargé d’empêcher les vols d’antiquités, a donné quelques indications sur ces statues, expliquant qu’elles avaient été fabriquées à partir de pierre calcaire locale et révélaient des traits de visage très particuliers, ainsi que des vêtements et des coiffures typiques de cette époque. Il a ajouté que l’une des deux portait une barbe.

Selon lui, ce type de sculpture se trouvait généralement près de grottes funéraires et représentait les traits des défunts. Des statues similaires ont été découvertes par le passé dans la région de Beth Shean et dans le Nord de la Jordanie mais elles seraient toutes différentes.

Claire Dana-Picard