Allo Rav.com

Techouvot.com

Guemara.com

Boutique Editions Bnei Torah

Laolim.com

Omer – Lag Baomer

Lag Baomer, allumez une lueur d’espoir

Le Jour de Lag Baomer est une journée d'espoir pour le peuple juif, par le mérite de Rabbi Chimon Bar Yohai. Des milliers de personnes se déplacent pour ces festivités et pour cette concentration de prière et de recueillement, source d'innombrables délivrances.

Par |1 mai 2019 18:27|Fêtes, Omer - Lag Baomer|

Le compte du ‘omèr, ou de la pluralité vers l’unité

Le deuxième soir de Pessa‘h, nous commençons de compter « le ‘omèr », jusqu’à la fête de Chavou‘oth, conformément à l’injonction divine (Wayiqra 23, 15) : « Vous compterez pour vous – du lendemain de la fête, du jour où vous aurez apporté le ‘omèr du balancement – sept semaines ; elles seront complètes. »

Par |30 avril 2019 10:28|Omer - Lag Baomer|

Bar Yohai – Zemiroth Chabbat 5

Le chant de Bar Yohaï , en honneur surtout dans les communautés séfarades et Hassidiques, a été composé par Rabbi Chimon Lavia. Celui-ci, expulsé d'Espagne avec sa famille en 1492, s'est établi à Fès, au Maroc, où il est devenu un éminent kabbaliste. En 1549, il entreprit de se rendre en Erets Yisraël . Il se rendit cependant compte, lorsqu'il arriva à Tripoli, aujourd'hui capitale de la Lybie, de l'ignorance en Tora des Juifs de cette ville.

Par |3 août 2018 08:00|Omer - Lag Baomer, Zemirot|

Des profondeurs de la mer au sommet des montagnes – Rav Breisacher

Cours video de Rav Breisacher sur la période du Omer, qui nous mène de Pessah a Chavouot.

Par |17 mai 2018 16:11|Cours, Cours Vidéos, Fêtes, Omer - Lag Baomer, Rav Breisacher, Vidéo|

Education Substantielle

De plus en plus, le monde des parents et des éducateurs s'interroge sur le contenu à donner à l'éducation qu'ils destinent à leurs enfants, respectivement à leurs élèves. On reconnaît facilement que dans d'autres peuples, chaque siècle, et même chaque génération, présente des innovations. Cependant, on retrouvera toujours certaines valeurs; mais elles seront présentées d'une façon plus ou moins rigoureuse.

Par |17 mai 2018 16:00|Chavouot, Fêtes, Omer - Lag Baomer|

En direct LIVE VIDEO de Meron, auprès du tombeau de Rabbi Chimon Bar Yohai

Le jour de Lag Baomer sur le tombeau de Rabbi Chimon Bar Yohai, l'ambiance est extatique ! Des milliers de personnes se déplacent pour ces festivités et pour cette concentration de prière et de recueillement, source d'innombrables délivrances. Envoyez vos noms à contact@chiourim.com, et le Rav Dov Roth-Lumbroso priera pour vous, par le mérite de votre Tsédaka.

Par |2 mai 2018 18:00|Fêtes, Omer - Lag Baomer, Vidéo|

Comment le Rav Mordehaï Eliahou célébrait-il Lag Baomer ?

Le Rav Shmouel Eliahou, fils du Rav Mordehaï Eliahou Zatsal et grand rabbin de Tsfat (Safed), a raconté au site d’Aroutz Shéva en hébreu comment son père célébrait cette fête chaque année, évoquant ses propres souvenirs d’enfance.

Par |2 mai 2018 10:00|Actualités Israël, Omer - Lag Baomer|

La vie de Rabbi Chimon bar Yo’haï

Homme de Vérité En l’honneur de la hilloula du saint Tana rabbi Chimon bar Yo’haï, -qui tombe le 33e jour de l’omer -, lisons quelques lignes de la 33e page du Talmud Chabbat qui dévoileront à nos yeux quelques modestes linéaments de cette extraordinaire personnalité.

Par |2 mai 2018 08:02|Monde juif, Omer - Lag Baomer|

La vie de Rabbi Akiva

Ce géant parmi les Tanaims est né en Erets Israël, au Ier siècle. Il fait partie de la 3 ème génération des Tanaims. Fils d'un converti nommé Joseph, Rabbi Akiva est, jusqu'à ses 40 ans, un paysan, profondément pieux mais totalement ignorant.

Par |30 avril 2018 12:00|Omer - Lag Baomer|

La Torah du Omer

Le Tour enseigne : « Il est de coutume de ne pas se marier entre Pessa’h et Atsérèt [Chavouot]. La raison en est qu’on ne multiplie pas les manifestations de joie, car c’est pendant cette période que décédèrent les élèves de rabbi Akiva » (Ora’h ‘Haïm, 493). Une décision halakhique tirant son origine d’un passage du Traité talmudique Yévamot (p.62/b) où il est enseigné que rabbi Akiva avait 24 000 élèves qui, tous, moururent pendant une seule et même période (béPérèk é’had), parce que, explique la Guémara : « ils ne s’étaient pas comportés avec "respect" les uns envers les autres – lo nahagou kevod zé lazé ».

Par |17 avril 2018 11:36|Omer - Lag Baomer|
Plus d’articles …