D’après la chaine de télévision Al Arabiya, Aziz Asbar, chef du Centre d’Etudes scientifiques et de recherches de la ville de Masyaf, en Syrie, a été tué par une bombe dans la ville de Hama.

La station TV du Hezbollah, Al Manar, a précisé que l’explosion, survenue quelques minutes après le départ d’Asbar de son domicile, a également causé la mort de son chauffeur.

Asbar, considéré comme un proche collaborateur de Bachar el Assad, faisait partie de l’équipe travaillant au développement des armes chimiques syriennes et du programme des missiles iraniens Fateh. Il avait également des liens étroits avec des scientifiques iraniens et nord-coréens.

La télévision syrienne a rapporté les faits mais a indiqué que l’explosion provenait d’une ‘bonbonne de gaz’. Le régime syrien n’a pas encore fait de déclaration officielle concernant cette attaque.

Claire Dana-Picard