L’armée de l’Air israélienne a riposté samedi soir aux tirs de trois obus de mortier effectués vendredi en direction de localités du Néguev pendant une cérémonie en souvenir du soldat Oron Shaoul hy’d, tombé pendant l’opération ‘Tsouk Eytan’ en juillet 2014 et dont le corps est encore détenu par le Hamas.

Des avions de combat israéliens ont lancé leur opération de représailles vers minuit, visant plusieurs objectifs terroristes du sud de la bande de Gaza dont des positions du Hamas.

Le porte-parole de Tsahal a tenu à préciser dans un communiqué que ‘les tirs très graves de vendredi prouvaient une fois de plus que l’Iran, par l’intermédiaire d’organisations terroristes dévoyées et extrémistes, œuvrait pour entrainer une dégradation de la situation dans la région’.

Il a ajouté que l’Iran ‘mettait en jeu la vie des habitants de Gaza et risquait d’entraîner la bande de Gaza dans une escalade après des années d’accalmie sécuritaire’.

Claire Dana-Picard