Le Rav Raziel Chevah’, 35 ans, marié et père de six enfants, dont le plus jeune n’a que huit mois, a été assassiné mardi soir sur la route 60 en Samarie par des terroristes.

L’attaque a eu lieu près de la localité de H’avat Guilad où vivait la victime avec sa famille. Des secouristes du Maguen David Adom se sont rendus rapidement sur place pour prodiguer les premiers soins au blessé, très grièvement atteint.

Ils l’ont ensuite fait transporter à l’hôpital Méir de Kfar Saba. Malheureusement, les médecins qui ont tout tenté pour le sauver ont dû, au bout de quelques minutes, constater son décès.

D’après les premiers éléments de l’enquête, les assaillants ont ouvert le feu depuis leur voiture et ont ensuite pris la fuite, se dirigeant vers l’un des villages arabes environnants.

Le Rav Raziel Chevah’ hy’d était Mohel et travaillait également comme bénévole au Maguen David Adom. Il avait achevé l’an dernier avec succès ses études en obtenant le diplôme de rabbin et se préparait à devenir Dayan.

Les forces de sécurité ont pris un certain nombre de mesures pour localiser les terroristes et les arrêter. Tsahal a déployé des soldats à l’entrée et à la sortie de Sheh’em et ont établi des barrages routiers dans tout le secteur.

La veuve du Rav Chevah’, Yaël, a indiqué que son mari lui avait demandé ‘s’il lui arrivait quelque chose’, de l’enterrer à H’avat Guilad ‘qu’il aimait tant’. Elle a également appelé le public à venir en masse à l’enterrement. C’est donc dans le cimetière de la localité qu’auront lieu les obsèques, ce mercredi après-midi, à 13 heures. Yehi Zih’ro Barouh’.

Claire Dana-Picard