Allo Rav.com

Techouvot.com

Guemara.com

Boutique Editions Bnei Torah

Laolim.com

Vayikra

Le Cohen Gadol à Yom Kipour

La paracha « A’haré-mot Kédochim » présente dans sa première partie le déroulement du service de Yom Kippour à l’époque du Tabernacle et du Temple. C’est pourquoi ce texte est lu dans la Torah le jour même de Yom Kippour.

Par |27 avril 2018 10:00|A'haré-Mot, Actualités, Kedochim|

Rav Daniel Abdelhak – Parachat Kedochim – Cours audio

Cours audio de Rav Daniel Abdelhak pour comprendre la Mitsva d'aimer notre prochain comme soi-même, par le Rav Daniel Abdelhak de Ohaley Yaacov à Paris.

Par |27 avril 2018 09:47|Audio, Cours, Cours Audios, Kedochim, Rav Abdelhak, Vayikra|

Le secret de la Téchouva – Cours vidéo de Rav Sadin

La tragique mort des fils de Aharon au sein du Tabernacle est rappelée au début de cette Paracha. Le Zohar la dessus a un commentaire très étonnant, que Rav Sadin nous fait comprendre avec grande clareté.

Par |26 avril 2018 15:00|A'haré-Mot, Cours, Cours Vidéos, Vayikra, Vidéo, Vidéo à la une|

Le devoir de sainteté

Pendant cette période où l’on compte quotidiennement l’Omer, nous lisons dans la Torah la section de Kédochim, dont nos Sages ont pu dire que « la majorité des principes de la Torah s’y trouvent », (Torat Cohanim). Or, celle-ci débute par l’injonction : « Soyez saints, car Je suis saint, Moi l’Éternel ! ».

Par |26 avril 2018 14:00|Kedochim, Vayikra|

Vivre par l’accomplissement des Mitsvot

En même temps qu’elle nous demande d’observer fidèlement ses lois, la Tora indique que « l’homme “vivra par elles” (וחי בהם) » (Wayiqra 18, 5). De ce précepte a été tiré une règle fondamentale : On doit vivre par les mitswoth, et non mourir par elles (Voir notamment Yoma 85b). Reste à déterminer le champ d’application de cette règle.

Par |26 avril 2018 10:30|A'haré-Mot, Kedochim, Monde de la Torah|

La parabole de Kedochim

La paracha de Kedochim nous enseigne : "Révérez, chacun, votre mère et votre père, et observez Mes Chabbats, Je suis l'Éternel votre Dieu !" (Vayikra, 19, 3). Et Rachi d’ajouter : "Ce texte rapproche l’observance du Chabbat et de la crainte du père afin de t’enseigner qu’en dépit de l’injonction qui t’est faite ici de le craindre, si ton propre père te demande de profaner le Chabbat, ne l’écoute pas (Yévamot 5/b) ! Et de même pour toutes les autres mitsvot ! ».

Par |25 avril 2018 22:12|Kedochim, Vayikra|

Le bon côté de la lèpre – Rav Breisacher

Cours vidéo sur la Paracha Tazria Metsora par le Rav Breisacher, dans les cadre des matinées de Derech Laolim, tous les dimanches à Hechal Chlomo.

La Kedoucha à la portée de tous

"Vous serez saints!" (19, 2) Pour le Ramban, nous ne pouvons respecter dûment cette injonction en nous préservant simplement des relations illicites énumérées dans la section précédente, contrairement à ce que semble indiquer Rachi. Il faut, pour se «sanctifier» véritablement, s’imposer consciemment et volontairement des limites, et adopter un style de vie décrit par les Sages du Talmud comme la perichouth, littéralement: «séparation».

Par |24 avril 2018 10:30|Kedochim, Parachiot, Vayikra|

La mort des deux fils de Aharon

Le début de la parachath A‘harei Moth est consacré essentiellement au service du Kohen Gadol dans le Tabernacle, puis dans le Temple, le jour de Yom Kippour. Cette paracha commence cependant par un verset qui semble totalement étranger au sujet qui en fait la substance : « Hachem parla à Moïse après la mort des deux fils d’Aaron qui, en s’approchant devant Hachem, étaient morts » (Wayiqra 16, 1)

Par |23 avril 2018 09:00|A'haré-Mot, Vayikra|

L’épreuve terrible dans le Sanctuaire…

Citant le Midrach, Rachi commente ainsi ces premiers mots de la section A‘harei Moth: «Que nous apprennent-ils? Rabbi El‘azar ben ‘Azarya a comparé cela à un malade au chevet duquel arrive un médecin. Celui-ci lui dit: “Ne mange rien de froid, et ne te couche pas dans un lieu humide!”

Par |22 avril 2018 12:35|A'haré-Mot, Vayikra|
Plus d’articles …