Allo Rav.com

Techouvot.com

Guemara.com

Boutique Editions Bnei Torah

Laolim.com

Vayigach

VAYIGACH

Le Midrach (Beréchith Rabba 93, 6) rapporte ce que Yehouda a dit à Yossef : « Il est écrit dans nos codes que si un homme ayant commis un vol ne possède pas de quoi restituer, on réunit les fonds nécessaires pour le remboursement en le vendant comme esclave.

Par |5 janvier 2017 11:00|Béréchit, Vayigach|

VAYIGACH : Parachat et Haftara

Lorsque Joseph s'est révélé à ses frères, il savait qu'ils hésiteraient à le croire. Aussi a-t-il dû leur fournir des signes propres à les convaincre de la véracité de ses dires.

Par |5 janvier 2017 10:30|Béréchit, Vayigach|

VAYIGACH

Yehouda s’avança vers lui, il dit : « De grâce, mon maître, permets à ton serviteur de dire une parole aux oreilles de mon maître, et que ta colère ne s’enflamme pas contre ton serviteur, car tu es comme Pharaon. » (44, 18)

Par |4 janvier 2017 11:15|Béréchit, Vayigach|

VAYIGACH : Qu’est devenu l’argent?

« Joseph recueillit “tout l’argent” se trouvant dans le pays d’Egypte et dans le pays de Canaan, pour le blé qu’ils achetaient. Joseph fit venir “l’argent” dans la maison de Pharaon » ( Berèchith47, 14).

Par |4 janvier 2017 11:00|Béréchit, Vayigach|

VAYIGACH : « Mon père vit-il encore ? »

Lorsque Joseph se fit reconnaître par ses frères, il leur dit :אֲנִי יוֹסֵף הַעוֹד אָבִי חָי  « Je suis Joseph ! Mon père vit-il encore ? » ( Berèchith 45, 3).
Cette question, Joseph la leur avait déjà posée la première et la deuxième fois qu'ils étaient venus en Egypte. Pourquoi cette fois-là encore ?

Par |3 janvier 2017 12:28|Béréchit, Vayigach|

La parabole de la semaine: Vayigach

Yossef réconforte ses frères de leur stupeur, et il leur dit : « Non, ce n'est pas vous qui m'avez fait venir ici, c'est D.ieu » (Béréchit 45, 8). 
Comment Yossef peut-il oublier aussi rapidement la cruauté de ses frères qui lui a valu vingt-deux ans d'esclavage ?
Le Maguid de Doubno raconte à ce sujet la parabole suivante.

Par |3 janvier 2017 10:00|Béréchit, Vayigach|

VAYIGACH : Tout est finalement pour le bien !

La Torah ne se résume pas en un recueil de lois et préceptes, énonçant ce qui est permis ou interdit. Elle est avant tout la Science divine par excellence qui apprend aux hommes quel regard porter sur le monde et qui leur enseigne le sens profond des choses.

Par |2 janvier 2017 12:10|Béréchit, Vayigach|

Parachath Vayigach :LA LOI DES PRETRES

Certains passages de la Torah paraissent a priori totalement secondaires, voire même superflus. Mais si l’on y regarde de plus près, on peut y découvrir des messages profonds et percutants. Dans la paracha de Vayigach, la Torah relate la sagesse avec laquelle Yossef géra la disette qui frappa l’Egypte pendant sept années.

Par |2 janvier 2017 12:00|Béréchit, Vayigach|
Plus d’articles …