Allo Rav.com

Techouvot.com

Guemara.com

Boutique Editions Bnei Torah

Laolim.com

Vayétsé

Parachat Vayetse – Lavan, ce manipulateur – Cours audio

Parachat Vayetse, Lavan, ce manipulateur, qui a réussi à tromper Yaacov ainsi que ... ses propres filles. Tout cela est lié au vol des Terafim commis par Rah'el, ces idoles que possédaient son père Lavan. Cours audio du Rav Brand, Beth Hamidrach de Sarcelles.

Par |15 novembre 2018 17:57|Audio, Béréchit, Cours, Cours Audios, Parachiot, Vayétsé|

Les pérégrinations de Yaacov

Dans la Parasha de la semaine dernière, la Torah racontait l’histoire de Yaacov qui prit de droit la bénédiction de son père, puisqu’il acquit le droit d’aînesse de son frère aîné au prix d’un plat de lentilles. Mais Essav n’avale pas la pilule, et décide de se venger. 

Par |15 novembre 2018 13:00|Béréchit, Parachiot, Vayétsé|

Vayetsé : L’exil une nécessité ? – Rav Dov Roth-Lumbroso

Par |15 novembre 2018 12:00|Béréchit, Cours, Cours Vidéos, Vayétsé, Vidéo, Vidéo à la une|

« Nos doutes et nos ambigüités » par le Rav Haïm Chmoulevitz

Texte tiré de l'ouvrage Sihot Moussar du Rav Haïm Chmoulevitz, Adaptation en français par le Professeur F.H Lumbroso

Par |15 novembre 2018 11:00|Béréchit, Parachiot, Vayétsé|

L’ingratitude d’Israël

La raison du choix de cette haftara pour la parachath Wayètsè apparaît dès le premier verset : « Jacob s'enfuit dans la plaine d'Aram ; et Israël servit pour une femme ; et pour une femme, il garda [des troupeaux] » (12, 13).

Par |14 novembre 2018 16:59|Béréchit, Parachiot, Vayétsé|

Sept ans comme quelques jours ?

« Jacob servit pour Rachel pendant sept années. Elles furent à ses yeux comme quelques jours, tant il l'aimait » ( Berèchith 29, 20). Verset étonnant ! Quand on aime quelqu'un, la moindre attente peut paraître interminable ! Comment Jacob a-t-il pu tenir pour insignifiantes ces sept années d'attente ?

Par |14 novembre 2018 14:00|Béréchit, Vayétsé|

La langue araméenne

Nos Sages ont toujours attribué une grande importance à la langue araméenne, ainsi qu’en témoigne le Midrach (Berèchith rabba 74, 14) : (Berèchith rabba 74, 14) : « Ne tenez pas à la légère la langue « sursi » (syrienne, terme sous lequel est désigné l’araméen), car le Saint béni soit-Il l’a honorée dans la Torah

Par |13 novembre 2018 15:00|Béréchit, Parachiot, Vayétsé|

En progression vers la délivrance totale !

Dans le cadre du fameux « songe de l’échelle », notre patriarche Yaacov est béni par Hachem, qui lui promet de le protéger, de le doter d’une postérité nombreuse et de le ramener en sécurité chez lui. D.ieu lui promet en substance : « Car Je ne t’abandonnerai pas avant d’avoir réalisé tout ce que Je t’ai promis »

Par |13 novembre 2018 13:00|Béréchit, Parachiot, Vayétsé|

L’univers d’Israël

Au sujet du verset « Et il [Yaacov] prit des pierres de l’endroit et les disposa sous sa tête » (Béréchit, 28, 11), Rachi écrit ceci : « Il les disposa tout autour de sa tête comme une gouttière parce qu’il craignait les bêtes sauvages. Mais aussitôt les pierres se querellèrent : celle-ci disait : ‘C’est sur moi que le juste posera la tête !’ ; l’autre s’exclamait : ‘Non ! Sur moi !’.

Par |13 novembre 2018 11:00|Béréchit, Vayétsé|

Le départ de Yaacov vers ‘Haran

Il semble inutile de mentionner que Ya‘aqov a quitté Beèr-Chéva’ alors qu’on nous a dit qu’il est allé à ‘Haran, explique Rachi. Pourquoi son départ est-il également signalé ? C’est pour nous signifier que lorsqu’un personnage vertueux quitte un endroit, son absence est ressentie.

Par |13 novembre 2018 08:00|Béréchit, Parachiot, Vayétsé|
Plus d’articles …