Allo Rav.com

Techouvot.com

Guemara.com

Boutique Editions Bnei Torah

Laolim.com

Vayéra

VAYERA : Avraham : La fidélité absolue

Hachem lui apparut dans les plaines de Mamré, et il était assis à l'entrée de la tente, par la chaleur du jour. (18, 1)

Bien que le texte suggère assez clairement à qui Hachem est apparu, ce n'est qu'au sixième verset de ce chapitre que cette personne est explicitement désignée comme étant Avraham. Pourquoi en est-il ainsi ? N'aurait-il pas été plus approprié de commencer le récit par les mots : « Hachem apparut à Avraham » ?

Par |16 novembre 2016 12:07|Béréchit, Vayéra|

VAYERA : L’art du bien

Faire le Bien n'est pas une chose aussi simple qu'il n'y paraît. Il s'agit d'un art, qui comprend ses propres règles. La conception du Bien dans la Thora est très opposée de celle des philosophes et des humanistes?

Parmi les innombrables actes de bonté ( Hessed ) d'Avraham, décrits par nos maîtres dans les Midrachim, la Thora a choisi de nous raconter seulement l'histoire des trois anges.

Par |15 novembre 2016 12:35|Béréchit, Vayéra|

Abraham et Sarah, le couple exemplaire !

En cette période automnale faisant suite aux intenses fêtes du Nouvel An hébraïque et du mois de Tichri, nous commençons à lire dans la Torah et son premier Livre Béréchit - l’aventure extraordinaire illustrant le cheminement spirituel et personnel de nos patriarches appelés « avot ». Des trajectoires faites de comportements exemplaires qui doivent nous inspirer nous-mêmes à chaque instant !

Par |15 novembre 2016 12:26|Béréchit, Vayéra|

VAYERA : Le « bosquet » d’Avraham

« [Abraham] planta un bosquet (אשל) à Beér Chèva’ , il y appela le nom de Hachem , Dieu du monde » ( Berèchith 21, 33).
Le mot אשל, que l’on traduit habituellement par « bosquet » ou par « tamaris », est interprété de diverses façons.

Par |14 novembre 2016 11:53|Béréchit, Vayéra|

VAYERA : Le juste milieu

Dans la paracha de Vayéra, la Torah relate la destruction des villes de Sodome et Gomorrhe. La michna des Pirké Avot (ch. 5, 10), qui décrit les différents rapports qu’un homme peut entretenir avec l’argent, attribue l’un d’eux précisément aux valeurs propres à Sodome : « Celui qui dit : ‘Ce qui est à moi est à moi et ce qui est à toi est à toi’ use des manières de Sodome ».

Par |14 novembre 2016 11:53|Béréchit, Vayéra|

La parabole de la semaine:Vayera

Le point d’orgue de la Paracha est la « Akédat Its’hak », cette fameuse ligature du Patriarche que nous rappelons chaque jour au début de la prière, ainsi que dans les grandes occasions, à l’instar de Roch Hachana.

Par |13 novembre 2016 13:08|Béréchit, Vayéra|
Plus d’articles …