Allo Rav.com

Techouvot.com

Guemara.com

Boutique Editions Bnei Torah

Laolim.com

Parachiot

La mort de Aharon

Un Midrach , appelé "Midrach Petirath Aharon" (« Midrach de la mort de Aaron »), nous éclaire sur les circonstances de ce décès. Accompagné de Moïse et El‘azar, Aaron a escaladé la montagne au sommet de laquelle il devait mourir, et ils se sont trouvés tous les trois devant une caverne. Moïse a alors demandé à son frère de pénétrer dans cette caverne. Il aurait dû, sur l'ordre de Hachem , l'inviter à se défaire de ses vêtements sacerdotaux, mais il n'en a pas eu le courage.

Par |20 juin 2018 08:00|'Houkat, Bamidbar, Parachiot|

Seconds rôles 3 : Mathusalem


Mathusalem est surtout connu pour avoir vécu neuf cent soixante-neuf ans (Berèchith 5, 27), durée qui a fait de son nom un synonyme de « longévité ».

Cette durée de vie exceptionnelle, que n’a atteinte aucun autre personnage biblique, a fortement impressionné les esprits. C’est ainsi qu’un pin des Etats-Unis, appelé le « pin de Bristlecone » (Pinus longaeva) a été longtemps appelé « arbre de Mathusalem », car il était considéré, jusqu’à une époque récente, comme l'organisme vivant le plus âgé de notre planète.
 

Par |20 juin 2018 07:30|Béréchit, seconds rôles|

La faute de Moché à Meriva – Cours audio Rav Dov Roth-Lumbroso

La faute commise par Moché à Meriva lui a couté de ne pas pouvoir entrer en Eretz Israel. Pourquoi cela ? Cours audio du Rav Dov Roth-Lumbroso

Par |19 juin 2018 18:49|'Houkat, Audio, Bamidbar, Chiourim / Derech Laolim, Cours, Parachiot|

La Terre donnée par Hachem

L'essentiel de la haftara de la Parachat 'Houkat est constitué par le discours que Jephté a tenu au roi des Ammonites, ennemis des enfants d'Israël, Il avait envoyé une délégation auprès de ce monarque, avec mission de lui demander les raisons de son agressivité envers les enfants d'Israël .

Par |19 juin 2018 18:00|'Houkat, Bamidbar, Paracha, Parachiot|

L’intelligence du coeur

Comme on le sait, l’injonction de la « vache rousse » (Para Adouma) place l’intelligence humaine devant une contradiction insurmontable : bien qu’il s’offre à la domination de l’homme - « maître et possesseur de la nature » (sic) -, le rituel de la vache rousse, réunissant dans un mouvement paradoxal les contraires les plus absolus (la vie et la mort) qui se côtoient ici dans une profonde entente métaphysique, nous dévoile comment le réel échappe à l’autorité rationnelle de toute créature.

Par |19 juin 2018 15:00|'Houkat, Bamidbar, Parachiot|

Comprendre avant de juger

Dans son brillant commentaire sur la paracha 'Houkat, étudié chabbat dernier dans l'enceinte de la synagogue de Misguav Lada'h à Jérusalem, le Chla Hakadoch, Rabbi Yéchaïa Halévy Horovitz zatsal explique la centralité, dans la Torah, du 'hok, cette mitsva que l'on ne peut comprendre. Mais il précise que si la vache rousse est le prototype de ce 'hok, chaque mitsva, même la plus triviale, possède un degré de 'hok, d'inexplicable.

Par |19 juin 2018 11:00|'Houkat, Bamidbar, Parachiot|

La goutte en trop

L’épisode de « Mé Mériva », relaté dans notre paracha, coûta à Moché et Aharon le droit d’entrée en Terre sainte. Quelle fut précisément leur faute ? Beaucoup d’explications furent avancées, mais chacune laisse transparaître certains flottements. Le Malbim, par une approche originale, propose de reprendre le raisonnement de Rachi et de résoudre la plupart des difficultés posées à son encontre…

Par |19 juin 2018 09:00|'Houkat, Bamidbar, Parachiot|

Comprendre qu’on ne comprend pas tout, par le Grand Rabbin Sitruk

D'emblée, la paracha de cette semaine, Houkat nous détaille les lois relatives à la fameuse vache rousse qui a la particularité de purifier les impurs mais aussi de rendre impurs ceux qui sont purs. Comment expliquer une telle contradiction ? Rachi s'empresse de nous indiquer que cette « ‘houka » est un décret divin qu'il ne faut pas chercher à comprendre. Et pourquoi en serait-il ainsi ?

Par |19 juin 2018 08:00|'Houkat, Bamidbar, Parachiot|

La vache rousse

Commentant le verset : « Ils prendront à ton attention une vache rousse, parfaite, sans défaut, et qui n’a jamais porté le joug. Vous la remettrez au prêtre Eléazar qui la conduira hors du camp, et on l’immolera en sa présence » (Bamidbar 19, 2), le Midrach (Yalkout Chimoni, ‘Houkat 19) enseigne : « La ‘vache’, c’est l’Egypte, comme il est dit : ‘Ô Egypte, génisse aux belles formes’ (Jérémie 46, 20). ‘Rousse’, c’est Babel, comme il est dit : ‘Tu es la tête d’or’ (Daniel 2, 38). ‘Parfaite’, ce sont les Mèdes.

Par |18 juin 2018 17:00|'Houkat, Bamidbar, Parachiot|

Avec leur sceptre, avec leur bâton…

Parmi les différents « chants » que renferme la Torah, l’un d’eux figure dans notre paracha : il s’agit du « Chant du Puits », (Bamidbar, 21, 17-20) que les enfants d’Israël entonnèrent au cours de la quarantième année suivant la Sortie d’Egypte.

Par |18 juin 2018 17:00|'Houkat, Bamidbar, Parachiot|
Plus d’articles …