Le président de l’Etat d’Israël Ruby Rivlin, en visite en France, a inauguré ce jeudi une exposition consacrée aux Justes qui ont sauvé des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Cet événement a été organisé à l’occasion de la Journée internationale en mémoire des victimes de la Shoah qui sera marquée dimanche dans le monde entier.

Pour cette commémoration, Rivlin était accompagné du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. L’exposition, qui sera itinérante, a été organisée conjointement par le ministère israélien des Affaires étrangères et le mémorial de Yad Vashem. Elle présente l’histoire de ces diplomates qui ont risqué leur vie pour que des Juifs échappent à la mort.

On compte 36 diplomates qui ont été reconnus comme étant des ‘Justes parmi les nations’. Selon les estimations, ils auraient sauvé près de 200 000 personnes.

Dans son discours, le président Rivlin a déclaré : « Ces Justes, qui occupent une part privilégiée dans l’histoire de la Shoah, ont prouvé qu’on peut toujours, en tant qu’individu et en tant que représentant de notre peuple et de notre pays, avoir la possibilité et la responsabilité de faire des choix ». Jean-Yves le Drian leur a rendu également un vibrant hommage.

Claire Dana-Picard