Des centaines de milliers de personnes ont assisté à Bné Brak, à partir de midi, aux obsèques du Rav Aaron Yehouda Leib Steinman zts’l, décédé en début de matinée à l’âge de 104 ans.

Le Rosh Yeshiva de Poniovitz, Rav Guershon Edelstein, est le seul à avoir pris la parole au cours de l’enterrement, pour encourager la foule à se renforcer davantage dans l’accomplissement des Mitsvoth. Puis le Mashguiah’, Rav Hizkiyahou Michkowski, a lu le testament spirituel laissé par le Rav Steinman.

Dans son discours, le Rav Edelstein a surtout souligné le vide laissé par le Rav Steinman, répétant  qu’il manquait cruellement à ses disciples privés désormais de son influence spirituelle qui rayonnait ‘comme un soleil’.

Il a ensuite souligné l’importance de la foi, la Emouna, ‘sans laquelle l’homme était malheureux, misérable et souffrait beaucoup’. Et d’ajouter : « Avec la Emouna, l’homme est heureux, l’homme croyant sait que tout vient du Ciel, que tout est fait pour le bien, et qu’il doit accepter toute chose avec amour ». Il a encore indiqué ‘qu’il peut ainsi comprendre le sens des difficultés, grâce à la Tora, grâce à la foi’.  Il a rappelé que le Rav Steinman rappelait inlassablement ces principes sur lesquels il s’appuyait.

Il a ensuite déclaré : « Que faut-il renforcer chez nous ? La crainte de D., les qualités de cœur (Midot), chacun doit exercer sa bonne influence ».

Evoquant à nouveau l’action du Rav Steinman, il a affirmé: « Toute la génération était sous son influence, tout le monde, tout le monde juif, et maintenant elle nous manque ».

“Lorsque nous ressentons tout cela à l’enterrement de notre vénéré maître, nous lui apportons de nouveaux mérites sans fin qui lui seront rajoutés pour le monde futur. Il n’y a pas de fin aux plaisirs du monde futur et nous devons donner à notre maître ce que nous lui devons en nous renforçant ».

Le Rav Edelstein a terminé son oraison en souhaitant que ‘tous aient le mérite de voir l’arrivée prochaine de la Délivrance finale, la Gueoula’.