L’usage s’est répandu de donner à Pourim, en principe à l’office de Minha qui précède la lecture de la méguila, (cette année mercredi 28 février et jeudi  mars en Israel) un 1/2 shekel, en souvenir du 1/2 shekel payé par nos ancêtres à l’époque du Temple pour l’institution des sacrifices.

Pour participer au Zeher Mahatsit hashekel 5€/pers

Association Bnei Torah, 193 avenue Jean Jaurès 75019 Paris
Bnei Torah / Derech Laolim 32 King George, Jerusalem

Le père pourra donner pour chacun de ses garçons l’équivalent d’un 1/2 shekel jusqu’à sa majorité. Ce don du 1/2 shekel ne dispense pas de la mitzva de la Tsédaka envers les pauvres si importante à Pourim. Nous avons l’habitude de donner la somme de 5Euros par personne.

La Torah nous a ordonné de donner le Mahatsit hashekel dans l’enceinte du Beth Hamikdach à partir de Roch ‘Hodech Adar jusqu’à  Roch ‘Hodech Nissan. Cet argent servait pour l’achat des animaux dédiés aux sacrifices collectifs dans le Temple mais aussi pour l’entretenir le Temple etc.

Traitant du Ma’hatsit hashekella Parachat Chekalim est donc lue le Chabbat précédent le début du mois d’Adar (ou Adar II en cas années embolismiques).

Aujourd’hui, où nous n’avons plus le Beth Hamikdach, nous avons gardé l’habitude de ramasser de l’argent en souvenir du Mahatsit hashekel avant la lecture de la  car nos sages enseignent dans le traité de Meguila 13b : « Il était dévoilé devant le Créateur du Monde qu’Haman ferait peser des Chékalim pour l’extermination d’Israël, et c’est pourquoi Hachem a ordonné la Mitsva de donner le demi-Chékel, afin que les Chékalim d’Israël devancent les Chékalim d’Haman. »

Lorsque l’on donne le Ma’hatsit hashekel, il faut veiller à ne pas nommer cette argent « Ma’hatsit hashekel » mais plutôt « Ze’her lé Ma’hatsit hashekel » (soit : « en symbole du demi-chekel ») car on ne pouvait offrir cet argent ailleurs qu’au Beth Hamikdach.

Cette somme correspond à la valeur d’un peu moins de 10g d’argent pur. (soit environ 4,3 euros ou 19 shekels actuels, moyenne de février 2018). Pour vérifier le cours de l’argent avant de donner, cliquez ici.

Les  doivent aussi donner cette somme. Pour les  (avant la bar/bat mitsva), on pourra se contenter de donner la moitié de la pièce de monnaie courante (soit 50 centimes d’euro ou 50 centimes de shequel).

On peut donner cet argent aux nécessiteux ou à des érudits en Torah. Un responsable communautaire peut être missionné pour récolter et distribuer cet argent.

Sources : Yalkout Yossef –  / ילקוט יוסף – פורים + Choulkhan Aroukh – Chapitre 650 / ש׳׳ע סימן תרנ, La Quoti Halahique.