Parachat Pin‘has– La législation successorale

Le nom de Tselof‘had, de la tribu de Manassé, est surtout connu en liaison avec ses cinq filles, Ma‘hla, No‘a, ‘Hogla, Milka et Tirtsa, dont l’intervention auprès de Moïse a permis aux filles, en l’absence de descendants mâles, d’hériter de leur père (Bamidbar 26, 33 ; 27, 1 et suivants ; 36, 1 et suivants).
Selon la législation successorale instituée par la Tora, les filles n’héritent pas de leur père. La Tora leur donne cependant un droit de succession en l’absence de frère.

Mais cette faveur va être considérablement minimisée à la fin du livre de Bamidbar (36, 6), puisque les filles aptes à hériter devront obligatoirement épouser un membre de leur tribu.
Précisons cependant que cette restriction n’a eu cours que chez les femmes de cette génération et a été ensuite abolie (Baba Bathra 121a).
 

Diverses règles instituées par les rabbins ont complété cette législation sur les successions :
1. בנין דכריןכתובת  (« Clause des enfants mâles »), destinée à préserver les intérêts des fils de l’épouse décédée avant son mari en présence d’autres fils de celui-ci nés d’une autre épouse (Ketouboth 52b et Choul‘han ‘aroukhEvène Ha‘ézèr 111).
2. עישור נכסים (« Dixième des biens »), incitation faite aux héritiers mâles à offrir aux filles une part de leur héritage (Ketouboth 69a).
3. שטר חצי זכר (« Contrat d’une demi-part de ce qui revient aux mâles »), octroi aux filles par testament établi par le père d’une demi-part d’héritage. Cette institution a été surtout en honneur dans les milieux achkenazes (Voir Rema ad Choul‘han ‘aroukh‘Hochèn michpat 281, 7).

Il reste cependant toujours possible à un père de rétablir, par des dispositions testamentaires, l’égalité entre ses fils et ses filles.

Haftarath parachath Pin‘has– Jérémie prophète prédestiné
 

Le premier chapitre du livre de Jérémie, qui constitue la haftara de la parachath Pin‘has quand elle est lue, comme c’est le cas en cette année 2010, après le 17 tamouz, raconte par le menu le dialogue échangé entre Hachem et le prophète afin qu’il consente à remplir sa mission pour laquelle il avait été désigné dès le sein de sa mère (1, 5).

Cette prédestination en quelque sorte prénatale de Jérémie est unique, et aucun autre prophète biblique n’en a bénéficié. C’est ainsi que l’élection de Moïse, le plus grand d’entre eux, par Hachem a été déterminée par ses vertus ainsi que par la misère dans laquelle étaient plongés en Egypte les enfants d’Israël, et il n’est nulle part question d’un dessein divin qui l’aurait choisi dès sa conception (Chemoth 3, 1 et suivants).
 

Pour Rambam/Maïmonide (Guide des Egarés 2, 32), la particularité de l’élection de Jérémie tient à ce que ce prophète, s’il a hésité à s’engager dans la mission que Hachem avait décidé de lui confier, c’est parce que celle-ci allait faire de lui l’annonciateur des destructions qui s’abattraient bientôt sur Israël.

Ayant constaté cette réticence, Hachem a vu dans la révélation de cette prédestination, qui n’était rien d’autre, somme toute, que celle d’un des Ses secrets, un moyen de le réconforter et de lui faciliter sa difficile mission. Mais c’est bien son éducation et ses qualités personnelles, et non une fatalité inéluctable, qui ont fait de Jérémie ce qu’il a été.

Jacques KOHN zal

Reste des articles

Paracha Vaeth'hanane : La mézouza

On peut lire cette semaine : « Ces devoirs que Je t’impose aujourd’hui… tu les écriras sur les poteaux (mézouzot) de ta maison et à tes portes » (Devarim 6, 6-9).

“Avia Morris ne sera pas éloignée du Mont du Temple”

Le dernier incident du Mont du Temple reprend enfin des proportions normales: Avia Morris, jeune femme juive arrêtée pour avoir dit “Mahomet est un porc”, a non seulement été relâchée mais le tribunal de district de Jérusalem a décrété également qu’elle ne serait pas éloignée de l‘esplanade comme le réclamait la police.

"Personne n’a pu retenir ses larmes au cours de la Brit Mila"

David Hatuel, qui a perdu en 2004 son épouse enceinte de huit mois et ses quatre filles dans un attentat terroriste, vient de célébrer la Brit Mila de son fils, cinquième enfant de sa nouvelle famille.

Samir Kuntar aurait été éliminé lors du raid en Syrie

Samir Kuntar serait l’un des terroristes éliminés mercredi lors d’un raid aérien effectué sur le Golan syrien. D’après les médias arabes, une voiture transportant des hommes de la ‘résistance syrienne’ a été attaquée et cinq hommes qui étaient à son bord ont été tués.

Devinette: 7+7 = 8?

Où peut-on dire que 7+7 = 8 et que 4 + 10 = 5 ?

Pour connaitre la réponse cliquer sur en savoir plus

Paracha Veath'hanan : Le Chema Israël

C’est dans la paracha de Vaét’hanan qu’apparaît l’un des textes fondamentaux du credo juif : le Chema Israël. L’occasion pour nous de revenir sur ces versets par lesquels nous déclarons quotidiennement les grands principes de notre émouna.

Parachath Vaeth‘hanan– Mettre Hachem à l’épreuve

« Vous ne mettrez pas à l’épreuve Hachem, votre Dieu (לא תנסו את ה'), comme vous L’avez mis à l’épreuve à Massa » (Devarim 6, 16).
 Ce verset semble être contredit par : « Apportez toutes les dîmes à la maison du trésor, afin qu’il y ait de la nourriture dans Ma maison, et veuillez M’éprouver par ce moyen (ובחנוני נא בזאת), dit Hachem des armées… » (Malachie 3, 10).

Un raid aérien d’Israël sur le territoire syrien ?

La chaine télévisée libanaise Al Manar, proche du Hezbollah, a indiqué mercredi matin que Tsahal avait effectué un raid aérien sur le territoire syrien.

Conférence en cercle fermé du négationniste britannique David Irving

Le négationniste britannique David Irving peut s’exprimer librement. Il a donné une conférence, organisée secrètement dans un hôtel de Londres, devant plus d’une centaine de sympathisants fascistes et de néonazis.

Deux maisons détruites dans la localité de Bet El

Bet El, dans la région de Binyamin, a connu des jours mouvementés : deux maisons appelées Draynoff, à moitié construites, ont été démolies, sous protection policière, après une décision de la Cour suprême qui a décrété que leur construction avait été illégale.