Parachat Pin‘has– La législation successorale

Le nom de Tselof‘had, de la tribu de Manassé, est surtout connu en liaison avec ses cinq filles, Ma‘hla, No‘a, ‘Hogla, Milka et Tirtsa, dont l’intervention auprès de Moïse a permis aux filles, en l’absence de descendants mâles, d’hériter de leur père (Bamidbar 26, 33 ; 27, 1 et suivants ; 36, 1 et suivants).
Selon la législation successorale instituée par la Tora, les filles n’héritent pas de leur père. La Tora leur donne cependant un droit de succession en l’absence de frère.

Mais cette faveur va être considérablement minimisée à la fin du livre de Bamidbar (36, 6), puisque les filles aptes à hériter devront obligatoirement épouser un membre de leur tribu.
Précisons cependant que cette restriction n’a eu cours que chez les femmes de cette génération et a été ensuite abolie (Baba Bathra 121a).
 

Diverses règles instituées par les rabbins ont complété cette législation sur les successions :
1. בנין דכריןכתובת  (« Clause des enfants mâles »), destinée à préserver les intérêts des fils de l’épouse décédée avant son mari en présence d’autres fils de celui-ci nés d’une autre épouse (Ketouboth 52b et Choul‘han ‘aroukhEvène Ha‘ézèr 111).
2. עישור נכסים (« Dixième des biens »), incitation faite aux héritiers mâles à offrir aux filles une part de leur héritage (Ketouboth 69a).
3. שטר חצי זכר (« Contrat d’une demi-part de ce qui revient aux mâles »), octroi aux filles par testament établi par le père d’une demi-part d’héritage. Cette institution a été surtout en honneur dans les milieux achkenazes (Voir Rema ad Choul‘han ‘aroukh‘Hochèn michpat 281, 7).

Il reste cependant toujours possible à un père de rétablir, par des dispositions testamentaires, l’égalité entre ses fils et ses filles.

Haftarath parachath Pin‘has– Jérémie prophète prédestiné
 

Le premier chapitre du livre de Jérémie, qui constitue la haftara de la parachath Pin‘has quand elle est lue, comme c’est le cas en cette année 2010, après le 17 tamouz, raconte par le menu le dialogue échangé entre Hachem et le prophète afin qu’il consente à remplir sa mission pour laquelle il avait été désigné dès le sein de sa mère (1, 5).

Cette prédestination en quelque sorte prénatale de Jérémie est unique, et aucun autre prophète biblique n’en a bénéficié. C’est ainsi que l’élection de Moïse, le plus grand d’entre eux, par Hachem a été déterminée par ses vertus ainsi que par la misère dans laquelle étaient plongés en Egypte les enfants d’Israël, et il n’est nulle part question d’un dessein divin qui l’aurait choisi dès sa conception (Chemoth 3, 1 et suivants).
 

Pour Rambam/Maïmonide (Guide des Egarés 2, 32), la particularité de l’élection de Jérémie tient à ce que ce prophète, s’il a hésité à s’engager dans la mission que Hachem avait décidé de lui confier, c’est parce que celle-ci allait faire de lui l’annonciateur des destructions qui s’abattraient bientôt sur Israël.

Ayant constaté cette réticence, Hachem a vu dans la révélation de cette prédestination, qui n’était rien d’autre, somme toute, que celle d’un des Ses secrets, un moyen de le réconforter et de lui faciliter sa difficile mission. Mais c’est bien son éducation et ses qualités personnelles, et non une fatalité inéluctable, qui ont fait de Jérémie ce qu’il a été.

Jacques KOHN zal

Reste des articles

Mort accidentelle ou acte terroriste ?

Netanel Arami, 26 ans et père de deux enfants, aurait été assassiné. C’est ce que soupçonne à présent la police après avoir établi, il y a deux semaines, que sa chute mortelle était accidentelle.

Selihot ferventes au Kotel

Des milliers de fidèles se sont rassemblés au cours de la nuit au Kotel, sous la conduite du Rav Shmouel Eliahou, pour réciter ensemble les Selihot avec une ferveur particulière.

Netanyahou à l’Onu: "l’Islam radical veut contrôler le monde"

Une fois de plus, les ennemis d’Israël cherche à l’accabler en l’accusant de crimes dont le peuple juif a été lui-même victime. Utilisant cette stratégie, Mahmoud Abbas a osé prétendre à l’Onu, vendredi dernier, que l’Etat d’Israël avait commis un « génocide » à Gaza.

Les Kapparots avec Bnei Torah/AlloRav sous la direction du Rav Dov Roth-Lumbroso

Chers amis

 
En cette veille de Yom Kippour, toute l'équipe de Bnei Torah, les 30 Dayanaims et Rabbanims du service AlloRav et
moi même tenons à vous souhaiter tout le meilleur pour vous et
vos proches. Nous vous remercions pour votre fidélité et espèrons
pour tout le peuple d'Israel une Hatima tova.

Vous pouvez nous transmettre l'argent que vous avez utilisé pour les kapparots.
 
Vous pouvez effectuer vos Kapparots de Kippour par notre intermédiaire
directement en ligne en cliquant ici http://minu.me/-ykipour
ainsi vous contribuez à propager la Torah dans le monde.
Votre nom sera mentionné et vous serez bénis depuis Jérusalem.
 
Indiquez vos noms dans les remarques.
DERNIER DELAI VENDREDI 15H00
 
Rav Dov Roth-Lumbroso

Vous pouvez nous joindre au 0142404805

Le Saint Ari Zal recommandait toujours de réaliser la belle tradition des Kapparot, comme il avait été stipulé dans tous les livres saints. Cette  belle tradition est la certitude d’une belle année, pleine de réussite matérielle et spirituelle, d’une bonne parnassa et une excellente santé.

Comment réaliser la mitsva des Kapparot :
La tradition est de prendre la veille de Kippour une poule ou de l’argent et de lire les prières des Kaparot.  L’argent des kapparot sera ensuite distribué aux pauvres ( la tradition est d’offrir en Tsédaka le prix d’une poule soit environ  7 euros par personne) 
Pour vous aider à réaliser cette belle mitsva, nous vous proposons d’être votre intermédiaire et de prier pour vous. 
Vous pouvez inscrire le nombre de personnes et vos noms hebraiques et les noms de vos proches dans les remarques.
 1 Faites un don Paypal  dont la somme est égal aux nombres de personnes  ( Min 7 euros par personne).  (Nous vous delivrerons un recu Cerfa à partir de 15 euros

Pour ceux qui nous consultent depuis l'application Chiourim, vous pouvez faire vos kapparots en cliquant sur l'onglet "à propos" et faire un Don

2 par virement au RIB suivant  
Vous pouvez également nous envoyer votre demande ( et les noms des personnes concernées) par chèques à l'adresse suivante :
Association Bnei Torah
 193 Avenue Jean Jaures
75019 Paris

Ne ratez pas le lundi soir à 20h30 Live vidéo avec Rav Dov Roth-Lumbroso

Pour ceux qui ont raté le live  voici le différé de cette semaine http://avacaster.com/archive/live-chiourim-com/makot6a et celui de Rosh Hashana
 http://avacaster.com/archive/live-chiourim-com/roshhashanaravdov  

Nous vous offrons  tous les lundis soirs une occasion exceptionnelle de suivre un cours de Guemara traité Makot à partir de chez vous en Direct Live Vidéo de Jérusalem
Venez nous rejoindre !! Vous pourrez réagir en direct 

NEW !! tous les lundis soirs à 20h30 


Pour ceux qui ont raté le dernier cours cliquez ici voici le lien 

Pour se connecter au live  http://avacaster.com/event/live-chiourim-com/

DIAPORAMA : Tachlich en images

Rosh Hashana est passé, mais si vous marchez le long d'une plage, d'une rivière, d'un fleuve ou passer près d'une fontaine vous pourrez peut-être voir certains péchés  flotter encore à la surface après avoir été jetés par le rituel du  Tachlich
Voici quelques photographies  prises  par des agences de presses étrangères qui ont fixé sur leur numérique cette cérémonie traditionnelle organisée généralement après la prière de l'après-midi , pendant le premier jour du Nouvel An juif.

Naphtali Benett en visite en France

Le ministre de l’Economie Naphtali Benett, leader du parti national religieux Habayit Hayehoudi, s’est envolé ce dimanche pour la France. Cette visite lui a semblé nécessaire en ce moment, alors que la communauté juive traverse une période difficile.

Un timbre à l’effigie du Rav Ovadia Yossef

A l’occasion du premier anniversaire de la disparition du Rav Ovadia Yossef  zts’l, les services philatéliques de la poste israélienne ont décidé d’émettre un timbre portant l’effigie du maître, considéré comme le plus grand décisionnaire séfarade de sa génération.

Baltimore : tirs sur des fidèles de la communauté juive

Les membres de la communauté juive de Baltimore aux Etats-Unis sont encore sous le choc des graves événements survenus pendant la fête de Rosh Hashana.

Hommage au Rav Ovadia Yossef

Près de 15 000 personnes se sont rassemblées dimanche soir au Stade Arena de Jérusalem pour rendre hommage au Rav Ovadia Yossef zts’l à l’occasion du premier anniversaire de sa disparition.