Parachat Pin‘has– La législation successorale

Le nom de Tselof‘had, de la tribu de Manassé, est surtout connu en liaison avec ses cinq filles, Ma‘hla, No‘a, ‘Hogla, Milka et Tirtsa, dont l’intervention auprès de Moïse a permis aux filles, en l’absence de descendants mâles, d’hériter de leur père (Bamidbar 26, 33 ; 27, 1 et suivants ; 36, 1 et suivants).
Selon la législation successorale instituée par la Tora, les filles n’héritent pas de leur père. La Tora leur donne cependant un droit de succession en l’absence de frère.

Mais cette faveur va être considérablement minimisée à la fin du livre de Bamidbar (36, 6), puisque les filles aptes à hériter devront obligatoirement épouser un membre de leur tribu.
Précisons cependant que cette restriction n’a eu cours que chez les femmes de cette génération et a été ensuite abolie (Baba Bathra 121a).
 

Diverses règles instituées par les rabbins ont complété cette législation sur les successions :
1. בנין דכריןכתובת  (« Clause des enfants mâles »), destinée à préserver les intérêts des fils de l’épouse décédée avant son mari en présence d’autres fils de celui-ci nés d’une autre épouse (Ketouboth 52b et Choul‘han ‘aroukhEvène Ha‘ézèr 111).
2. עישור נכסים (« Dixième des biens »), incitation faite aux héritiers mâles à offrir aux filles une part de leur héritage (Ketouboth 69a).
3. שטר חצי זכר (« Contrat d’une demi-part de ce qui revient aux mâles »), octroi aux filles par testament établi par le père d’une demi-part d’héritage. Cette institution a été surtout en honneur dans les milieux achkenazes (Voir Rema ad Choul‘han ‘aroukh‘Hochèn michpat 281, 7).

Il reste cependant toujours possible à un père de rétablir, par des dispositions testamentaires, l’égalité entre ses fils et ses filles.

Haftarath parachath Pin‘has– Jérémie prophète prédestiné
 

Le premier chapitre du livre de Jérémie, qui constitue la haftara de la parachath Pin‘has quand elle est lue, comme c’est le cas en cette année 2010, après le 17 tamouz, raconte par le menu le dialogue échangé entre Hachem et le prophète afin qu’il consente à remplir sa mission pour laquelle il avait été désigné dès le sein de sa mère (1, 5).

Cette prédestination en quelque sorte prénatale de Jérémie est unique, et aucun autre prophète biblique n’en a bénéficié. C’est ainsi que l’élection de Moïse, le plus grand d’entre eux, par Hachem a été déterminée par ses vertus ainsi que par la misère dans laquelle étaient plongés en Egypte les enfants d’Israël, et il n’est nulle part question d’un dessein divin qui l’aurait choisi dès sa conception (Chemoth 3, 1 et suivants).
 

Pour Rambam/Maïmonide (Guide des Egarés 2, 32), la particularité de l’élection de Jérémie tient à ce que ce prophète, s’il a hésité à s’engager dans la mission que Hachem avait décidé de lui confier, c’est parce que celle-ci allait faire de lui l’annonciateur des destructions qui s’abattraient bientôt sur Israël.

Ayant constaté cette réticence, Hachem a vu dans la révélation de cette prédestination, qui n’était rien d’autre, somme toute, que celle d’un des Ses secrets, un moyen de le réconforter et de lui faciliter sa difficile mission. Mais c’est bien son éducation et ses qualités personnelles, et non une fatalité inéluctable, qui ont fait de Jérémie ce qu’il a été.

Jacques KOHN zal

Reste des articles

La victime de l’attaque au Bet Habad sort de l’hôpital

Le Habad israélien Levi Rosenblatt, poignardé la semaine dernière au Centre mondial de Habad situé à Crown Eights, dans le quartier de Brookyn, à New York, a pu rentrer chez lui.

Rencontre Adina Bar Shalom-Yaffa Déry

C’est une rencontre inattendue qui a eu lieu jeudi soir. Yaffa Déry, épouse d’Arieh Déry, et Adina Bar Shalom, fille aînée du Rav Ovadia Yossef. Photo Kikar Hashabat

Illuminez le monde en aidant AlloRav !!


Voir

2 Possibilités pour nous aider et transmettre vos noms
 
1 Vous payez par le site sécurisé Paypal par Carte Bancaire en cliquant ici 

 

2 Vous envoyez votre chèque à Ass Bnei Torah/ AlloRav

193 avenue Jean Jaures 75019 Paris

Rencontre Hollande-Pérès à Paris

Le président français François Hollande a rencontré ce jeudi à Paris  l’ancien président de l’Etat d’Israël Shimon Pérès.

Avraham Azoulay candidat sur la liste de Benett

Le directeur du Plus Hebdo, réseau d’information en français, vient d’annoncer sa candidature aux Primaires du parti national religieux Habayit Hayehoudi. Il compte y représenter la voix française.

Hanoukka : Sept jours qui en font Huit

Les quelques lignes suivantes sont extraites d’un discours du rav Aryé Leib Lopian, zatsal, ancien roch yéchiva de Gateshead, qu’il prononça au sein de sa prestigieuse institution le dernier ‘Hanouka de sa vie. Cette intervention a été récemment éditée dans un recueil intitulé « Néro Yaïr » et édité à la mémoire de rav Méïr Sebbag zatsal de Marseille.

Hanoucah ou l'esprit contre la matière

A l'époque d'Antiochus Epiphane, au 4e siècle avant l'ère vulgaire, les dominateurs grecs voulaient empêcher les Juifs de pratiquer la Thora. Des centaines de Juifs furent assassinés, les jeunes femmes étaient systématiquement violentées. Et c'est alors que certains décidèrent d'agir.

Onu : les Palestiniens s’adressent au Conseil de Sécurité

Les Palestiniens ont déposé, comme ils l’avaient annoncé, leur proposition au Conseil de Sécurité de l’Onu. Soutenus par la Jordanie, ils réclament « la fin du conflit et la reconnaissance de l’Etat palestinien délimité par les frontières de 67 ».

Cuba : un Juif américain libéré de prison

Alan Gross, emprisonné depuis cinq ans à Cuba, a enfin été libéré. Il a bénéficié d’une libération anticipée grâce à un échange avec trois détenus cubains incarcérés aux USA.