Un Juif américain, Jason Spindler, qui avait survécu aux attentats du 11 septembre 2001 à New York, fait partie des victimes de l’attaque djihadiste perpétrée ce mardi à Nairobi, capitale du Kenya.

Rappelons que des terroristes, membres du groupe islamiste somalien des Chabab, ont assassiné 14 personnes au cours d’un assaut contre un complexe hôtelier. Ils ont finalement été éliminés par les forces de sécurité locales après un siège qui a duré 20 heures.

La mère de Jason Spindler, Sarah Sandler, évoquant le souvenir de son fils sur la chaine américaine NBC News, a indiqué qu’il ‘avait tenté d’apporter des changements positifs dans le tiers-monde par des marchés émergents’.

Le frère de Jason Spindler, Jonathan, a écrit sur sa page Facebook un message émouvant : « C’est le cœur lourd que je dois rapporter que mon frère Jason Spindler est décédé ce matin au cours d’une attaque terroriste à Nairobi, au Kenya ». Il a ajouté : « Jason était un rescapé du 9-11 et un battant ».

Le département d’Etat américain a lui aussi confirmé qu’un ‘citoyen américain avait été tué dans l’attaque de mardi’. Spindler était le PDG et le directeur mondial de la compagnie I-DEV International dont il était aussi le cofondateur.

Le gouvernement kenyan a précisé que 11 des 14 personnes massacrées par les terroristes étaient kenyanes. Un ressortissant britannique a également trouvé la mort dans cette attaque. Une victime n’aurait pas encore été identifiée.

Claire Dana-Picard