parachath et haftarath 'Houqath : Le Midrach petirath Aharon

Un Midrach , appelé Midrach petirath Aharon (« Midrach de la mort de Aaron »), nous éclaire sur les circonstances de ce décès.

Accompagné de Moïse et El‘azar, Aaron a escaladé la montagne au sommet de laquelle il devait mourir, et ils se sont trouvés tous les trois devant une caverne.

Moïse a alors demandé à son frère de pénétrer dans cette caverne. Il aurait dû, sur l'ordre de Hachem , l'inviter à se défaire de ses vêtements sacerdotaux, mais il n'en a pas eu le courage.

Aussi l'a-t-il prié, avant qu'il entre dans la caverne, de laisser ses vêtements en dehors afin qu'ils ne soient pas rendus impurs au cas où la grotte aurait contenu des tombeaux.

Aaron s'est exécuté, mais sans savoir les raisons de ce déshabillage.

Moïse et Aaron ont découvert dans la caverne à l'intérieur de laquelle ils avaient pénétré un lit, une table, un candélabre et un ange de service.

Aaron comprit alors que c'est là qu'il allait mourir, et il déclara accepter la décision de Hachem .

Au moment où Moïse sortit de la caverne, celle-ci disparut, et El‘azar sut à présent que son père n'était plus.

Revenu auprès des enfants d'Israël , Moïse a dû affronter leurs soupçons : N'avait-t-il pas assassiné son frère ?

Il supplia alors Hachem de montrer au peuple le lit sur lequel celui-ci était mort. Hachem fit droit à sa requête, et il retira en même temps les nuées de gloire qui, de par le mérite du défunt, accompagnaient les Hébreux depuis leur sortie d'Egypte.

Aussitôt leur sont devenus visibles le soleil et la lune, que ces nuées avaient dissimulés à leurs yeux et qu'ils n'avaient jamais pu voir jusque-là. Comme ils étaient tentés de les adorer, Hachem leur a rappelé le verset : « Et de peur que tu ne lèves tes yeux vers le ciel et que tu ne voies le soleil, et la lune et les étoiles, toute l'armée des cieux, et que tu ne te laisses pervertir et ne te prosternes devant eux… » ( Devarim 4, 19).

Cette mise en garde marque la fin du Midrach petirath Aharon .


-o-o-o-o-o-o-o-o-


Haftarath parachath ‘Houqath – Une haftara d'une brûlante actualité

L'essentiel de cette haftara est constitué par le discours que Jephté a tenu au roi des Ammonites, ennemis des enfants d'Israël,

Il avait envoyé une délégation auprès de ce monarque, avec mission de lui demander les raisons de son agressivité envers les enfants d'Israël .

Réponse du roi : « C'est parce qu'Israël a pris mon pays, quand il monta d'Egypte, depuis l'Arnon jusqu'au Yaboq et jusqu'au Jourdain ; et maintenant, rends-moi ces [contrées] en paix ! » (11, 13). Autrement dit : « Vous nous avez dépouillés de nos terres, et vous les occupez sans droit ni titre ! Il n'y aura pas de paix entre nous aussi longtemps que vous ne nous les aurez pas rendues ! »

On dirait aujourd'hui, autre temps même querelle : « La paix contre les territoires ! », proposition dont on a pu mesurer, ces dernières années, la dangereuse ambiguïté.

Jephté ne se laissa pas décourager par cette rebuffade, et il tenta une seconde fois de négocier. Il rappela aux Ammonites des données historiques indiscutables, celles qui avaient donné à Israël un droit irréfutable à la possession des territoires convoités par ses adversaires : Israël n'avait rien pris, ni à Moab, ni à Ammon, mais c'est Si‘hon, roi des Amorréens, qu'il avait combattu, et ce sont ses terres qu'il s'était approprié. Les Ammonites n'avaient pas à s'ingérer dans cette querelle, à laquelle ils étaient étrangers.

En clair, si Erets Yisraël est à nous, ce n'est pas parce que nous l'avons conquis, mais parce que Hachem nous l'a donné ! Aussi n'avons-nous pas le droit d'y renoncer.

Jacques KOHN zal

Reste des articles

Découverte d’un nouveau tunnel du Hamas près de Gaza

Une nouvelle galerie souterraine, creusée par des terroristes du Hamas entre la bande de Gaza et le territoire israélien, a été découverte par les forces de sécurité israéliennes.

'Témoins en uniforme': projet de Tsahal pour le souvenir de la Shoah

Ce projet, lancé en 1999, a pour objectif d’envoyer chaque année des délégations de Tsahal en Pologne à l’occasion des commémorations de la Shoah afin qu’elles puissent approfondir sur place leurs connaissances et leur prise de conscience sur cette sombre période de l’histoire du peuple juif et de l’humanité.

Admour de Kaliv : les épreuves n’ont jamais entamé sa foi

Le Admour de Kaliv, grande figure du monde orthodoxe d’Israël, est un rescapé de la Shoah. Il a traversé de terribles épreuves avant d’être miraculeusement sauvé de l’enfer.

Les Interviews de chiourim.com : "Qui sauve une vie en Israël …": cérémonie émouvante à Yad Vashem

Claire n’était qu’une petite fille pendant la Shoah. Réfugiée dans le sud de la France avec ses parents Wilhelm et Mélanie Wulwek, originaires de Pologne, et son grand frère Victor, elle a été sauvée des griffes des nazis grâce à la bonté d’une femme, Jeanne Albouy, qui vient de recevoir à titre posthume, la médaille des Justes parmi les Nations à Yad Vashem. Voici les témoignages du petit-fils de Jeanne et de Claire elle-même. Deux interviews à ne pas manquer !! 

Meir Poroush s’adresse à Ayelet Shaked pour aider le Rav Berland

Le vice-ministre de l’Education Meir Poroush, député du parti orthodoxe Yaadout Hatora, se mobiliserait à son tour pour le Rav EliézerBerland, détenu depuis quelques semaines dans une prison sud-africaine et menacé de mesures judiciaires.

Yom HaShoah VeHaguevoura: commémoration à Yad Vashem

Les commémorations du Yom HaShoah VeHaguevoura (Journée de la Shoah et de la Bravoure) ont débuté en Israël mercredi soir à 20 heures par une cérémonie solennelle à Yad Vashem.

Omer: De l'impureté à la pureté

extrait de techouvot.com

QUESTION

J'ai entendu dire qu'un midrach faisait la relation entre chacune des sept semaines qui séparent Pessakh et Chavouot et l'expiation de sept impuretés. Quelles sont ces impuretés et que représentent-elles?

Israël va commémorer le Yom Hashoah VeHaguevoura

Les commémorations de la Journée de la Shoah débuteront en Israël ce mercredi soir à 20 heures par une cérémonie solennelle à Yad Vashem en présence du président de l’Etat Ruby Rivlin et du Premier ministre Binyamin Netanyahou.

Royaume Uni: le grand rabbin Mirvis dénonce l’antisémitisme au Labour

Dans un article publié dans le ‘Telegraph’, le grand rabbin de Grande Bretagne, Rav Ephraim Mirvis, a dénoncé l’antisémitisme qui se manifeste au sein du parti travailliste britannique.

Des clichés inédits de la libération du camp de Dachau

Pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, des photos en couleurs sont publiées représentant la libération du camp de concentration nazi de Dachau par les forces alliées.