Un site pour les biens spoliés

Les Archives nationales américaines ont établi une base de données de tout le patrimoine « culturel » volé aux Juifs durant la Shoah.  C'est le résultat d’une coopération avec leurs homologues françaises, allemandes, belges et ukrainiennes.

Ce projet - qui réunit des millions de pages de documents et d’images numérisées documentant ces biens - a été officiellement mis en ligne jeudi dernier sur le portail internet commun crée pour l’occasion (www.archives.gov/research/holocaust/international-resources).
« La réalisation de ce projet fait de l'histoire un instrument de justice », a expliqué à l’AFP James Hastings, le coordinateur de ce programme aux Archives nationales de Washington.


Englobant onze organisations de sept pays différents, cette collaboration repose sur la participation d'institutions comme le Musée américain de l'Holocauste, la « Conference on Jewish Material Claims Against Germany » de New York (qui avait déjà un registre en ligne de 20 000 œuvres d'art), les Archives du Mémorial de la Shoah en France, ainsi que le Musée historique allemand.
Si beaucoup de ces documents ont déjà permis d'identifier et de restituer des biens spoliés, d'autres devraient permettre de nouvelles restitutions et dédommagements, ont indiqué les responsables internationaux des archives de plusieurs pays.


Le site référence recense ainsi des tableaux, de l’argenterie, des livres rares ou de simples bibelots. On peut par exemple voir défiler les photographies numérisées d’objets volés, qui vont de simples « supports de potiche » à « des panneaux de lambris sculptés », ou même « des lampadaires ».

Il aura fallu quinze ans pour recenser tous ces biens appartenant à des Juifs et sur lesquels les Allemands et leurs alliés avaient fait main basse. « La majorité des objets volés ont été rendus à leurs propriétaires ou à leurs héritiers, mais il y en a encore beaucoup dont on ne sait pas à qui ils appartiennent, confirme Hans Dieter Kreikamp, le directeur des archives allemandes à Berlin. Ce qui peut aider les gens à identifier certains objets qu'ils avaient dans leur famille, dont ils avaient un souvenir, mais pas de preuve précise d'appartenance ».Par Serge Golan en partenariat avec Hamodia.fr

Reste des articles

Un Shabbat exceptionnel pour les Juifs du monde entier

Dans le cadre d’un grand projet initié l’an dernier par le grand rabbin d’Afrique du Sud Warren Goldstein, intitulé ‘Keeping it Together’, des milliers de Juifs du monde entier respecteront, à titre exceptionnel, le repos du Shabbat.

Nouveau départ pour le grand rabbinat de Jérusalem

Jérusalem est désormais dotée de deux grands rabbins après une longue vacance qui a duré plus de 11 ans. La campagne électorale a été longue, fastidieuse et semée de nombreuses embûches.

Paracha béréchit : "Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre..."

"Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. (1, 1)"
Le Midrach Tan‘houma yachane objecte : La Tora aurait normalement dû commencer par présenter les mitswoth au peuple juif. Elle a cependant voulu devancer les futures protestations des Gentils qui nous accuseront d’avoir volé la terre d’Israël aux sept peuplades cananéennes. Aussi débute-t-elle par le récit de la Création afin de démontrer que le monde entier appartient à Hachem et qu’il peut le répartir selon Son choix. Comme l’a déclaré le roi David : « La puissance de Ses hauts-faits, Il l’a révélée à Son peuple, pour lui donner l’héritage des nations » (Psaumes 111, 6).

Election des deux grands rabbins de Jérusalem

L’élection des deux grands rabbins de Jérusalem est enfin arrivée à son terme. Les 48 membres du collège électoral se sont retrouvés ce mardi à 16 heures à la mairie pour désigner le candidat de leur choix. Trois heures plus tard, les résultats étaient annoncés.

Seconds rôles : Caïn et Abel

 De même que l’on ne peut parler d’un agresseur sans évoquer sa victime, de même est-il impossible de dissocier Caïn, le premier meurtrier dans l’histoire de l’humanité, d’Abel, son frère qu’il a tué.
 
Comment, se demande le Midrach, l’humanité de l’époque a-t-elle pu aboutir à une telle tragédie ?

 

Grand Rabbinat : nouvelle défection quelques minutes avant le vote

Le collège électoral composé de 48 personnes s’est réuni à 16 heures à la municipalité de Jérusalem pour élire les deux nouveaux grands rabbins de Jérusalem.

Une "Allée Marwan Barghouti" en France

La ville de Valenton, dans la région parisienne, a attribué à l’une de ses rues le nom du terroriste Marwan Barghouti, chef des Tanzim, qui purge dans une prison israélienne cinq peines de réclusion à perpétuité pour les nombreux meurtres qu’il a commis.

Grand rabbinat: le Rav Shapira se retire

Le nombre des candidats diminue d’heure en heure. Cédant aux pressions exercées sur lui, le Rav Shapira, directeur de la Yeshiva de Merkaz Harav et fils de l’ancien grand rabbin d’Israël, Rav Avraham Shapira, vient d’annoncer, quelques heures à peine avant le vote, qu’il se retirait de la course.

Nouveau désistement : le Rav Dery se retire de la course

Décidément, les heures qui précèdent l’élection des deux grands rabbins de Jérusalem réservent quelques surprises.

Grand Rabbinat : le Rav Schlesinger retire sa candidature

A quelques heures de l’élection des deux nouveaux grands rabbins de Jérusalem, le Rav Eliahiou Schlesinger a annoncé qu’il retirait sa candidature.