Un site pour les biens spoliés

Les Archives nationales américaines ont établi une base de données de tout le patrimoine « culturel » volé aux Juifs durant la Shoah.  C'est le résultat d’une coopération avec leurs homologues françaises, allemandes, belges et ukrainiennes.

Ce projet - qui réunit des millions de pages de documents et d’images numérisées documentant ces biens - a été officiellement mis en ligne jeudi dernier sur le portail internet commun crée pour l’occasion (www.archives.gov/research/holocaust/international-resources).
« La réalisation de ce projet fait de l'histoire un instrument de justice », a expliqué à l’AFP James Hastings, le coordinateur de ce programme aux Archives nationales de Washington.


Englobant onze organisations de sept pays différents, cette collaboration repose sur la participation d'institutions comme le Musée américain de l'Holocauste, la « Conference on Jewish Material Claims Against Germany » de New York (qui avait déjà un registre en ligne de 20 000 œuvres d'art), les Archives du Mémorial de la Shoah en France, ainsi que le Musée historique allemand.
Si beaucoup de ces documents ont déjà permis d'identifier et de restituer des biens spoliés, d'autres devraient permettre de nouvelles restitutions et dédommagements, ont indiqué les responsables internationaux des archives de plusieurs pays.


Le site référence recense ainsi des tableaux, de l’argenterie, des livres rares ou de simples bibelots. On peut par exemple voir défiler les photographies numérisées d’objets volés, qui vont de simples « supports de potiche » à « des panneaux de lambris sculptés », ou même « des lampadaires ».

Il aura fallu quinze ans pour recenser tous ces biens appartenant à des Juifs et sur lesquels les Allemands et leurs alliés avaient fait main basse. « La majorité des objets volés ont été rendus à leurs propriétaires ou à leurs héritiers, mais il y en a encore beaucoup dont on ne sait pas à qui ils appartiennent, confirme Hans Dieter Kreikamp, le directeur des archives allemandes à Berlin. Ce qui peut aider les gens à identifier certains objets qu'ils avaient dans leur famille, dont ils avaient un souvenir, mais pas de preuve précise d'appartenance ».Par Serge Golan en partenariat avec Hamodia.fr

Reste des articles

Légère amélioration de l’état de santé de Yehouda Glick

L’état de santé de Yehouda Glick, victime d’une tentative d’assassinat mercredi soir devant le Centre Menahem Begin de Jérusalem, s’est légèrement amélioré.

Un Sefer Tora en souvenir d’Avigaïl et Yaël Gross z’l

Shimon et Michal Gross ont organisé ce jeudi l’intronisation d’un nouveau Sefer Tora en souvenir de leurs deux filles, Avigaïl et Yaël z’l, décédées des suites d’un empoisonnement provoqué par un insecticide au printemps dernier.

Netanyahou dénonce les mensonges de Mahmoud Abbas

La décision du gouvernement israélien de fermer l’accès du Mont du Temple aux Musulmans et aux Juifs ne plait pas au chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Réagissant à cette mesure, il a prétendu qu’elle équivalait à une « déclaration de guerre ».

Elimination du terroriste soupçonné d’avoir commis l’attentat

Les forces de sécurité israéliennes ont éliminé jeudi matin l’homme soupçonné d’avoir ouvert le feu, mercredi soir, sur le président du mouvement des Fidèles du Mont du Temple Yehouda Glick.

Attentat contre le président des Fidèles du Mont du Temple

Le président du mouvement des fidèles du Mont du Temple, Yehouda Glick, 50 ans, a été victime mercredi soir d’un attentat près du Centre Begin, à Jérusalem, où se tenait un congrès organisé par son mouvement.

LEKH LEKHA : La Emouna d’Avraham

Après que le patriarche Avraham quitte sa famille et son lieu de naissance, sur l’ordre divin, il arrive en Eretz Israël, puis suite à une famine se rend en Égypte où il est miraculeusement protégé avant de revenir en Terre d’Israël.

LEKH LEKHA : Quelle Famille!

Hagar, la mère d’Ismaël, était la fille de Pharaon (Targoum Yonathan ad Berèchith 16, 1), lequel était lui-même le fils de Nemrod (Ibid. 16, 5).

LEKH LEKHA : Va pour toi hors de ton pays

Le roi Salomon nous enseigne (Proverbes 20, 7) : « Quand le juste marche dans son intégrité, heureux ses enfants après lui ! » Les caractéristiques et les pratiques méritoires qu'un homme vertueux développe en lui-même se transmettent facilement à sa descendance, explique Rav 'Hayim de Volozhin.
 

La Knesset confirme les sanctions contre Zoabi

La Knesset, réunie en séance plénière, a rejeté à une large majorité la requête de la députée arabe Hanin Zoabi, qui réclamait l’annulation de la sanction qui lui a été infligée.  

Première réunion de travail des grands rabbins de Jérusalem

Après onze ans de vacance, tout est à redéfinir dans la capitale qui a été privée pendant longtemps de guides religieux officiels.