Un site pour les biens spoliés

Les Archives nationales américaines ont établi une base de données de tout le patrimoine « culturel » volé aux Juifs durant la Shoah.  C'est le résultat d’une coopération avec leurs homologues françaises, allemandes, belges et ukrainiennes.

Ce projet - qui réunit des millions de pages de documents et d’images numérisées documentant ces biens - a été officiellement mis en ligne jeudi dernier sur le portail internet commun crée pour l’occasion (www.archives.gov/research/holocaust/international-resources).
« La réalisation de ce projet fait de l'histoire un instrument de justice », a expliqué à l’AFP James Hastings, le coordinateur de ce programme aux Archives nationales de Washington.


Englobant onze organisations de sept pays différents, cette collaboration repose sur la participation d'institutions comme le Musée américain de l'Holocauste, la « Conference on Jewish Material Claims Against Germany » de New York (qui avait déjà un registre en ligne de 20 000 œuvres d'art), les Archives du Mémorial de la Shoah en France, ainsi que le Musée historique allemand.
Si beaucoup de ces documents ont déjà permis d'identifier et de restituer des biens spoliés, d'autres devraient permettre de nouvelles restitutions et dédommagements, ont indiqué les responsables internationaux des archives de plusieurs pays.


Le site référence recense ainsi des tableaux, de l’argenterie, des livres rares ou de simples bibelots. On peut par exemple voir défiler les photographies numérisées d’objets volés, qui vont de simples « supports de potiche » à « des panneaux de lambris sculptés », ou même « des lampadaires ».

Il aura fallu quinze ans pour recenser tous ces biens appartenant à des Juifs et sur lesquels les Allemands et leurs alliés avaient fait main basse. « La majorité des objets volés ont été rendus à leurs propriétaires ou à leurs héritiers, mais il y en a encore beaucoup dont on ne sait pas à qui ils appartiennent, confirme Hans Dieter Kreikamp, le directeur des archives allemandes à Berlin. Ce qui peut aider les gens à identifier certains objets qu'ils avaient dans leur famille, dont ils avaient un souvenir, mais pas de preuve précise d'appartenance ».Par Serge Golan en partenariat avec Hamodia.fr

Reste des articles

Verification des aliments du seder de Roch Hachana

 UN REMEDE NOMME BEDICA

Proliférant dans tout ce que nous consommons, ils peuvent être aussi grands qu'une tête d'épingle et sont souvent insignifiants. Et pourtant, ils peuvent avoir des conséquences dévastatrices sur notre santé spirituelle et celle de nos enfants .
Voici comment vérifier tous les aliments du Seder de Roch Hachana

Les portes des larmes

Pleurer à Roch Hachana est l’objet d’une grande discussion entre les décisionnaires (cf. Maassé Rav et Béer Hétev Ora’h ‘Haïm 584/3). Mais il ne fait aucun doute que pendant les jours précédant et suivant Roch Hachana, les pleurs sont toujours opportuns…

Pourquoi deux jours de Roch Hachana même en Erets Israël ?

Les communautés juives extérieures à Erets Yisrael observent un « deuxième jour de fête des exilés » (Yom tov chéni chel galouyoth), à savoir les deuxième et huitième jours de Pessa‘h, le deuxième jour de Chavou‘oth, ainsi que le deuxième et le neuvième jour de Soukoth. La fête de Roch hachana fait cependant exception à la règle, puisqu’elle est célébrée pendant deux jours, y compris en Erets Yisrael.

Plus d’un million de dollars pour ‘sauver les enfants juifs de France’

Des membres fortunés de la communauté juive orthodoxe de Chicago ont répondu favorablement à l’appel de leurs rabbins.

Biélorussie: Kadish devant la maison natale de Shimon Pérès

Des Juifs de Biélorussie se sont retrouvés ce mercredi devant la maison où Shimon Pérès est né et a passé ses premières années pour réciter le Kadish en sa mémoire.

Shimon Pérès et le monde orthodoxe

L’ancien président Shimon Pérès, décédé dans la nuit à l’âge de 93 ans, avait un lien chaleureux avec les rabbins de la mouvance orthodoxe qu’il consultait depuis l’époque du Hazon Ich.

Chiva du Rav Yossef Haim Sitruk Zal

La fin des Chiva du Rav Yossef Haim Sitruk aura lieu jeudi soir à 20h à l'hotel Ramada, 6 Rue Zeev Vilnai, Jérusalem

La Chiva du Rav Yossef Haim Sitruk Zal a lieu à l'Hôtel Ramada, Boulevard Herzl, 6 Rue Zeev Vilnai à Jerusalem

Horaires des prières :
Séli'hot à 7h45
Cha'harit à 8h30
Min'ha à 18h00 suivi d'Arvit

Pour les visites, il n'y a pas d'horaires précises.

Shimon Pérès étudiait avec Rav Ovadia Yossef Zal

Lorsqu'il était premier ministre, Shimon Peres rentrait chez Rav Ovadia Yossef pour étudier avec lui le Rambam. Il y a 3 ans, Maran lui a dit: "Nous devons garder la Torah, pour qu'elle nous garde"

De nombreux chefs d’Etat assisteront aux funérailles de Shimon Pérès

De nombreux chefs d’Etat ont déjà confirmé leur participation aux funérailles de Shimon Pérès qui auront lieu vendredi matin à 11 heures au Mont Herzl à Jérusalem.