consistoire

Joël Mergui réélu à la tête du Consistoire central

Dans un communiqué publié dimanche après-midi, il a été annoncé que l’actuel président du Consistoire central Joël Mergui a été reconduit dans ses fonctions. Il a été largement plébiscité par 85 % des voix face à son rival, Moïse Cohen, président d’honneur du Consistoire de Paris et vice-président du Consistoire central.

Lait Non Chamour : Le Consistoire de Paris dément !

Suite à l'article  controversé, visant l'interdiction absolue du lait non chamour dans nos assiettes, paru dans le dernier Cachère Magazine, le Consistoire de Paris, visiblement énervé par l'affaire, nous a envoyé un communiqué visant à démentir les propos du journal.
En voici le contenu.

Consistoire de Marseille : Une élection sous haute tension, Interviews

 C'est dimanche 30 janvier que les Juifs de Marseille désigneront le prochain président de leur communauté. A l'issue d'une campagne difficile marquée ,ces derniers jours, par un article incendiaire en premiere page de "La Provence," les 7000 membres du Consistoire marseillais devront choisir entre le président sortant Zvi Ammar qui brigue un troisième mandat et son challenger le président du Centre Fleg le Dr Hagay Sobol. Hamodia a donné la parole aux deux candidats et revient sur l'émotion provoquée par l'article de "La Provence".

Antisémitisme: "fermeté de l'État"

Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a assuré la communauté juive de "la plus grande fermeté" de l'Etat contre les actes antisémites, aujourd'hui, lors d'une rencontre avec ses représentants à la grande synagogue de Paris à l'approche du nouvel an Roch haChanah, mercredi.

Reste des articles

Un cessez-le-feu de 72 heures !

Cédant aux pressions de l’Onu, Israël et le Hamas ont accepté un cessez-le-feu ‘humanitaire’ de 72 heures qui a débuté à 8 heures ce vendredi matin. Tsahal pourra toutefois poursuivre la destruction des tunnels qui menacent la sécurité de la population israélienne.

Cinq soldats tués par l’explosion d’un obus de mortier

Cinq soldats ont été tués jeudi soir par l’explosion d’un obus de mortier dans le conseil d’Eshkol, dans le sud d’Israël.

Parachath Devarim : Celles-ci sont les paroles que Moché a dites à tout Israël. (1, 1)

Nos Maîtres (Meguila 31b) soulignent une différence fondamentale entre le livre de Devarim et les quatre autres ‘houmachim de la Tora :Alors qu’il est interdit d’interrompre la lecture du chapitre des malédictions dans Wayiqra, on a le droit de le faire dans le passage qui lui correspond dans Devarim.

Parachath Devarim – Si‘hon, ‘Og et les remontrances

« Après qu’il eut frappé Si‘hon, roi du Emori, qui demeurait à ‘Hechbon, et ‘Og, roi du Bachane, qui demeurait à ‘Achteroth, à Edré‘i » (Devarim 1, 4).

Devarim : Paracha et Haftara

Le Tichbi résoudra les difficultés non résolues
« De l’autre côté du Jourdain, dans le pays de Moav, Moïse a commencé (הואיל) d’expliquer cette Tora endisant » (Devarim 1, 5).

Pourquoi la Tora emploie-t-elle  le mot « commença », apparemment superflu, alors qu’elle aurait pu tout aussi bien nous apprendre que « Moïse a expliqué la Tora » ?
Il arrive fréquemment, lorsqu’une discussion talmudique ne permet pas de dégager une solution, qu’elle se termine par le mot תיקו.

Attaque de mortier contre la région d’Eshkol : huit blessés

Une nouvelle attaque de mortier contre la région d’Eshkol, provenant de la bande de Gaza, a fait jeudi soir huit blessés. Ils ont été transportés dans quatre hôpitaux : Beilinson (Petah TIkva), Shiba (Ramat Gan), Soroka (Beersheva) et Barzilaï (Ashkelon).

Roquettes sur Kiriat Gat : deux blessés

Des roquettes ont été tirées en fin d’après-midi sur le centre et le sud d’Israël. L’une d’entre elles a frappé un appartement, au troisième étage d’un immeuble, à Kiriat Gat.

"Une colonne de nuée a protégé mes soldats"

« En temps de guerre, où le désir de combattre est fort, il est important de rappeler que ce qu’il faut avant tout pour le peuple d’Israël, c’est que des jeunes étudiants de Yeshivot se plongent avec plus de force et d’intensité dans l’étude de la Tora ». Ces propos ont été tenus par le commandant de la brigade Guivati, le général de réserve Ofer Winter.

« Restons forts et unis »

Après une cérémonie émouvante à la grande synagogue de Jérusalem, les parents des trois adolescents enlevés et assassinés par des terroristes le mois dernier sont allés mercredi matin se recueillir sur leur tombe, à Modiin, et inaugurer la pierre tombale qui y a été déposée.