Une jeune artiste juive orthodoxe d’Israël, Yaeli Vertsman, participe ces jours-ci à une exposition internationale réunissant à Moscou les plus grands talents du monde dans l’art du découpage.

Cet événement, qui a lieu une fois tous les sept ans, réunit des dizaines d’artistes choisis de toute la planète qui viennent présenter leurs créations.

Cette fois, Yaeli Vertsman a été agréablement surprise lorsqu’elle a découvert que la commission internationale qui organise cette rencontre et les conservateurs du musée d’art où a lieu l’exposition avaient invités quatre autres artistes israéliens qui ont fait comme elle le déplacement pour faire honneur à leur pays.

Pour Yaeli Vertsman, le fait de se présenter en tant qu’artiste religieuse, diplômé du centre universitaire d’art et de composition Betsalel, constitue sans aucun doute un grand Kiddoush Hashem (sanctification du nom divin).

Elle a présenté ses œuvres qui expriment son lien très fort avec le judaïsme avec des sujets portant notamment sur Jérusalem, sur la bénédiction de la maison, sur des événements heureux et sur les fêtes juives.

Claire Dana-Picard