La visite de l’Admour de Belz, Rav Issah’ar Dov Rokeah’, à Montréal, au Canada, a été relatée par plusieurs médias locaux, visiblement intéressés par l’arrivée de ce ‘leader spirituel’.

Dans ses comptes rendus, la presse a indiqué que des milliers de membres de la communauté juive orthodoxe de la ville avaient participé à plusieurs jours de festivités organisés pour cet hôte prestigieux qui n’était pas venu depuis plus de vingt ans.

De son côté, Radio Canada a parlé d’une ‘foule en liesse’ qui a accueilli le Rabbi ‘comme une rockstar’. La visite de l’Admour de Belz aurait attiré, d’après cette source, entre 5 000 et 6 000 personnes ‘qui se sont massées dans les rues pour le point culminant de cette visite’.

Et de préciser que des tapis rouges avaient été déroulés et que des danses avaient eu lieu dans la rue. Quelques artères ont été fermées à la circulation et une foule importante a attendu le Rabbi dans le quartier d’Outremont.

Les propos d’un des membres de la communauté ont été cités: Hezky Reiss a indiqué que des milliers de personnes, vivant en dehors de la ville, avaient fait le déplacement pour être présentes aux évènements sur place. Et d’affirmer : « C’est historique, c’est très émouvant, c’est le moment que nous attendions depuis longtemps ». Il a ensuite souligné que le Rabbi, âgé de 70 ans, (qui dirige le mouvement hassidique depuis 1966), n’était pas en bonne santé et qu’il voyageait rarement en dehors d’Israël.

Il a ajouté que les organisateurs s’étaient efforcés de réduire les interruptions de trafic routier afin d’éviter des tensions avec les voisins non-juifs.

Le National Post, l’un des medias qui a relaté cette visite, a indiqué que la communauté orthodoxe Belz de Montréal, ‘groupe hassidique dont les racines se trouvent en Europe de l’Est’, comptait entre 2 000 et 3 000 membres.

Claire Dana-Picard