Le 8e marathon de Jérusalem, devenu une véritable tradition, a réuni vendredi matin pas moins de 35 000 coureurs venus de 72 pays. La première femme israélienne gagnante de cette compétition se nomme Betty Deutsch : c’est une Juive orthodoxe du quartier de Har Nof, âgée de 28 ans, mariée et mère de cinq enfants.

Alors que le vainqueur de la course, le Kenyan Shadrack Kipkogey, 27 ans, a franchi la ligne d’arrivée après 2 heures, 21 minutes et 26 secondes (2:21:26), Betty Deutsch, montée en Israël des Etats-Unis il y a quelques années, l’a atteinte après 3 heures, 9 minutes et 50 secondes (3:09:50) après avoir parcouru 42 km. C’est la première fois qu’elle prend part à cette compétition : l’an dernier, elle a participé au marathon de Tel Aviv alors qu’elle était enceinte de sept mois. .

Le Marathon international de Jérusalem comprend six compétitions : une course complète, sur plus de 42 km, une demi-course sur 21 km, une course sur 10 km, un parcours de 5 km, une petite course familiale d’1,7 km et finalement une course ‘sociale’ de 800 mètres avec 5 000 participants.

Cet événement est organisé tous les ans par le département des Sports de la municipalité en coopération avec l’Autorité du Développement de Jérusalem avec le soutien et l’assistance du ministère de Jérusalem et du Patrimoine, du ministère du Tourisme et du ministère de la Culture et des Sports.

C’est sous un ciel bleu et par des températures plutôt clémentes que les participants ont parcouru les rues de la capitale. La police avait fermé les artères principales de la ville dès 5h45, vendredi matin, ce qui a causé des embouteillages. La circulation devait reprendre progressivement pour revenir à la normale vers 14 heures.

Les participants sont passés notamment par la Piscine du Sultan, Michkenot Chaananim, le Mont Sion, la ‘colonie allemande’, Rehavia ; la promenade d’Armon Hanatsiv, la colline de Munitions, le Parc Saker, le Mont Scopus, le Mont des Oliviers, etc.

‘Le maire de Jérusalem Nir Barkat a parcouru dix kilomètres avec l’ancien maire de Nice, Christian Estrosi, venu pour exprimer sa solidarité contre le terrorisme’, a indiqué le site de la municipalité. Barkat a déclaré : « Jérusalem a accueilli un nombre record de 10 000 touristes venus pour le Marathon, marquant les célébrations du 70e anniversaire de l’Etat et les 50 ans de la réunification de Jérusalem ».

Claire Dana-Picard