A quelques jours des célébrations de la fête de l’Indépendance d’Israël, Yom Haatsmaout, qui sera marquée le 5 Iyar, le Bureau national des Statistiques a publié les résultats d’une enquête sur la population israélienne.

On découvre ainsi que 65 % des Juifs vivant dans le pays se considèrent comme ‘traditionnalistes et croyants’. Parmi eux, 21 % se définissent comme ‘religieux ou orthodoxes’. En revanche, 44 % des personnes interrogées ont indiqué qu’elles étaient ‘laïques’.

Toujours d’après cette étude, on apprend que la population israélienne est 11 fois plus nombreuse qu’au moment de la naissance de l’Etat, le 5 Iyar 5708 (mai 1948). A l’époque, seules 806 000 personnes vivaient dans le pays.

Aujourd’hui, Israël compte 8 millions 842 000 habitants. Et si l’on se fie aux prévisions démographiques, Israël devrait avoir une population de plus de 15 millions d’âmes d’ici 2048, pour le centenaire de l’Etat d’Israël.

Sur le plan de la répartition géographique, il faut savoir qu’en 1949, Israël ne comptait que 500 yichouvim alors qu’à l’heure actuelle, il en existe 1 214. Par ailleurs, près de 44 % des Israéliens vivent dans les 15 plus grandes villes du pays comptant plus de 100 000 habitants. La plus peuplée d’entre elles, Jérusalem, qui est également la capitale d’Israël, possède une population de 882 000 personnes.

Claire Dana-Picard