Le grand rabbin de Russie, Rav Berel Lazar, en visite en Israël à la tête d’une délégation de rabbins, a été reçu ce dimanche avec sa suite par le grand rabbin séfarade d’Israël, Rav Itshak Yossef.

Parmi les accompagnateurs du Rav Berel Lazar se trouvait son propre père, Rav Moshé Lazar, qui fait partie des émissaires H’abad en Italie et qui avait reçu en son temps le Rav Ovadia Yossef zts’l. Il y avait également deux frères du Rav Berel Lazar, en poste dans les communautés de Simferopol et de Krasnodar.   

Au cours de cette rencontre, le Rav Berel Lazar a décrit la vie juive en Russie, parlant notamment de la cacherouth, très bien structurée par le grand rabbinat qui assure le contrôle de centaines d’usines alimentaires et de dizaines de restaurants et de cafés.

Il a en outre évoqué la vie communautaire juive en Russie, qui connait ces dernières années un grand développement, et les activités diverses et variées qui étaient organisées pour permettre aux Juifs d’observer les Mitsvoth. Il a rappelé dans ce contexte que de nombreux bains rituels avaient été construits et que des écoles avaient été ouvertes pour assurer un bon enseignement religieux à la jeunesse.

Le Rav Lazar a indiqué également que ‘grâce à l’aide du président russe Vladimir Poutine’, l’ancienne synagogue de la ville de Simferopol, en Crimée, avait été rouverte au public et que les Juifs de la région pouvaient à nouveau s’y rendre pour prier et bénéficier de la présence d’un nouveau rabbin nommé il y a deux ans.

Après l’intervention du Rav Lazar, le Rav Itshak Yossef a demandé à son hôte de transmettre ses salutations au président Poutine et de le remercier en son nom pour l’aide et le soutien qu’il apportait à la communauté juive locale.

Claire Dana-Picard