A l’occasion de son voyage en Israël, Miklós Soltész, Secrétaire d’État hongrois du Culte, des Minorités et des Affaires civiles, était l’invité du grand rabbin ashkénaze d’Israël, Rav David Lau, qui l’a reçu dans ses bureaux à Jérusalem.

L’homme politique était accompagné du Rav Arieh Goldberg, sous-directeur de la Conférence des Rabbins européens, et du Rav Shlomo Kovesh, Av Beit Din des communautés orthodoxes de Budapest.

Cette visite fait suite à celle du Premier ministre hongrois Viktor Orbán qui a effectué, en juillet dernier, un voyage officiel en Israël au cours duquel il a rencontré son homologue israélien Binyamin Netanyahou et un certain nombre de personnalités politiques.

Le ministre hongrois a raconté à ses interlocuteurs que son gouvernement avait voté, ces derniers temps, plusieurs lois visant à aider les communautés juives du pays à préserver leur vie cultuelle. Dans le cadre de cette nouvelle législation, il a précisé qu’il était question, entre autres, de la rénovation et de la conservation des anciennes synagogues dispersées dans toute la Hongrie.

Le Rav Lau a demandé pour sa part au gouvernement hongrois d’aider la communauté juive locale à remettre en état les routes d’accès aux anciens cimetières juifs. Il a par ailleurs déclaré : « J’apprécie les efforts que vous déployez pour la communauté juive qui a maintenu le respect de ses traditions ». Il a ensuite salué le soutien du Premier ministre Viktor Orbán.

Le Rav David Lau a évoqué auprès de son hôte hongrois le souvenir de son grand-père, Rav Moshé H’aïm Lau hy’d, assassiné pendant la Shoah, qui était le rabbin de la ville de Prešov en Slovaquie, aujourd’hui en Hongrie. Il a indiqué qu’il s’était rendu récemment sur les lieux et avait constaté avec tristesse l’état délabré de la synagogue où son grand-père officiait.

Le ministre hongrois s’est immédiatement engagé à tout faire, dès son retour, pour que des travaux de réfection y soient réalisés ‘afin que la mémoire des Juifs qui y avaient vécu soit perpétuée à jamais’. Il a en outre promis qu’une stèle commémorative y serait érigée pour rendre hommage au Rav Moshé H’aïm Lau.

Un peu plus tard, Miklós Soltész  a rencontré son homologue israélien Itshak Waknine, toujours en compagnie du Rav Goldberg et du Rav Kovesh et avec l’ambassadeur de Hongrie en Israël. Itshak Waknine a remercié chaleureusement son visiteur pour l’aide apportée par le gouvernement hongrois à la communauté juive du pays. Le ministre hongrois a indiqué que la Hongrie allait investir un million et demi d’euros par an, à partir de 2019, dans la lutte contre l’antisémitisme à travers l’Europe.

Claire Dana-Picard