La population israélienne de Judée et Samarie et de la vallée du Jourdain a augmenté en 2018 mais à un rythme plus lent que d’habitude. C’est que révèle une étude du conseil de Yesha qui indique que son taux de croissance a été évalué à 3 % alors qu’il était de plus de 4 % les années précédentes. Il est toutefois supérieur à la moyenne nationale, estimée à 2 %.

En chiffres, cela signifie que 448 672 Israéliens vivent, fin 2018, dans près de 150 localités juives de cette région qui a gagné par an, au cours de la dernière décennie, plus de 15 000 âmes.

Les agglomérations les plus importantes sont les grandes villes de Modiin Illit, Beitar Illit, Maalé Adoumim et Ariel qui comptent au total 195 771 habitants (43 %). Dans les conseils locaux, ont été recensées près de 96 000 personnes (22%) et dans les conseils régionaux, 157 000 résidents (35%).

Autre donnée intéressante: l’âge moyen de la population juive de Judée-Samarie et de la vallée du Jourdain qui est relativement plus jeune que celle du reste du pays. En effet, d’après des informations enregistrées à l’occasion des élections municipales qui se sont tenues cette année, on apprend que 55 % seulement des habitants ont plus de 17 ans alors que la moyenne nationale est de 73 %.

Claire Dana-Picard