Quelle est la journaliste israélienne la plus influente de l’année ? A cette question posée par le journal Globes dans le cadre d’un sondage, la majorité des personnes interrogées ont choisi sans hésiter Sivan Rahav-Méir.

Il s’agit de la présentatrice du journal télévisé de la seconde chaîne qui écrit également une chronique régulière dans le quotidien Yedioth Ah’aronot et réalise de nombreux reportages.

Elle a obtenu 21 % des voix contre 13 % attribuées à Yonit Levy, autre animatrice du journal télévisé, et 11 % à Ilana Dayan, journaliste chevronnée et très connue qui présente une émission d’enquêtes. Le public religieux a été particulièrement favorable à Sivan Rahav-Meir, lui accordant près de 50 % de suffrages.

Il faut dire que la jeune femme, âgée de 36 ans, a un parcours plutôt atypique.

Née dans une famille non pratiquante, elle a entamé très jeune la carrière journalistique. Pendant ses études universitaires qu’elle a menées avec succès, elle est devenue religieuse grâce à certaines lectures enrichissantes.

Sivan Rahav-Meir a épousé en 2003 le présentateur d’une émission de radio Yedidia Meir, qui est un juif orthodoxe, et le couple a cinq enfants. Son mari mène également une carrière brillante et prometteuse.

Autre particularité intéressante : depuis 2015, Sivan Rahav-Meir donne un cours hebdomadaire passionnant sur la Paracha de la semaine, l’un à Jérusalem à Heikhal Shlomo et l’autre à Tel Aviv, qui attirent une foule nombreuse et très diversifiée. Ils sont retransmis en direct sur une chaine de radio et peuvent être obtenus en vidéo. A l’issue de la première année, elle a invité le président de l’Etat Ruby Rivlin.

Claire Dana-Picard