Le voyage organisé en Israël pour une centaine d’adolescents juifs d’Europe par le Centre des Rabbins européens réserve quelques surprises et procure de rares moments d’émotion. C’est le cas notamment avec l’histoire d’Alexander Kreizberg.

Le jeune garçon, qui vit avec ses parents dans la ville d’Offenbach, en Allemagne, ignorait encore, il y a deux mois, qu’il était juif. Mais lorsque sa mère a été informée par l’un de ses camarades que le rabbin de la ville, Menachem Mendel Gurewitz, participait à ce voyage, elle s’est rendue chez lui pour inscrire son fils.

Le Rav a hésité, d’abord parce qu’il ne connaissait pas la famille et ne savait pas si elle était juive, et ensuite parce que les inscriptions étaient déjà closes. Mais la mère d’Alexander a insisté, affirmant, preuves à l’appui, que son fils était juif. Restait la question de la place : c’est alors qu’un des jeunes inscrits s’est désisté, permettant à l’adolescent de rejoindre ce périple.

Lorsque le Rav Gurewitz a cherché la date de naissance d’Alexander, il a découvert que ce dernier atteignait sa majorité religieuse … pendant le séjour du groupe en Israël, le lundi 27 Chevat.

C’est ainsi que le jeune garçon, profondément ému, enveloppé dans son Talit et portant ses Tefilin, est monté à la Tora lundi matin, encouragé par ses camarades et par les accompagnateurs du groupe, tous bouleversés par cet événement. Il a prononcé la bénédiction avec l’aide des rabbins qui l’entouraient.  Mazal Tov !

Claire Dana-Picard