Le ministre des Transports Israël Katz (Likoud) a annoncé que le train express entre Jérusalem et Tel Aviv serait mis en service d’ici trois mois, c’est-à-dire avant Pessah’.

Cette nouvelle ligne rapide devait être lancée le 30 mars prochain. Pendant les trois premiers mois, le trajet sera gratuit pour tous les usagers détenteurs de la carte ‘Ravkav’.

Dans un premier temps, le train partira de la gare centrale de Jérusalem, qui portera le nom de l’ancien président de l’Etat Itshak Navon z’l, et arrivera à la station Hagana de Tel Aviv. La fréquence prévue : deux trains par heure dans chaque direction. Le train, dont la vitesse atteindra les 160 km/heure, parcourra la distance entre les deux villes en 28 minutes.

Quelques mois plus tard, il y aura trois trains toutes les heures et cela pourrait passer rapidement à six trains pendant les heures de pointe. Pour Israël Katz, ce projet fait partie des priorités nationales de son ministère. La semaine prochaine, Katz effectuera une série de tests sur le tronçon entre Shaar Hagaï et Modi’in.

La gare centrale de Jérusalem fait partie du plus grand complexe des transports publics d’Israël qui comprendra également deux stations de tramway, des stations de taxis et un immense parc de stationnement avec plus de 1 200 places.

Le bâtiment souterrain se trouve à plus de 80 mètres en dessous du niveau du sol et comprend des tunnels, des arbres, et quatre plates-formes de 300 mètres de long chacune. Il pourrait servir d’abri anti-nucléaire en cas d’urgence.

Trois ascenseurs rapides, pouvant contenir chacun 35 voyageurs, relieront en quelques secondes la station souterraine à l’étage au-dessus, au niveau de la rue.

Claire Dana-Picard