Des équipes envoyées par l’administration civile, organe dépendant de l’autorité militaire israélienne, ont procédé lundi matin à la démolition d’une école pour des Palestiniens, érigée illégalement avec l’aide financière de l’Union européenne dans le site archéologique de Khribet Zanuta, sur les collines au sud de Hévron,

C’est ce que vient d’annoncer l’ONG Regavim, fondée en 2006, qui suit de façon régulière les chantiers lancés par l’UE pour l’Autorité palestinienne dans la zone C, c’est-à-dire sous contrôle israélien.

Ce n’est pas la première fois que de telles pratiques, qui vont à l’encontre du Droit international, sont reprochées à l’UE qui aurait déjà à son actif, depuis 2009, des centaines d’habitations, construites pour la plupart dans la région de Maalé Adoumim.

Le coordinateur des actions de Regavim en Judée-Samarie a salué cette opération dans un communiqué, rappelant que ‘l’administration civile avait appliqué la loi avec résolution et rapidité’. Il a ajouté ; « Nous espérons qu’en même temps, le ministère des Affaires étrangères a envoyé un message déterminé aux pays européens qui participent à cette violation de la loi pour leur dire clairement qu’ils doivent mettre des limites à leurs agissements’.

Claire Dana-Picard