Le nouveau grand rabbin de Strasbourg et du Bas-Rhin, Harold Abraham Weill, 34 ans, a pris officiellement ses fonctions au cours d’une cérémonie solennelle qui s’est déroulée dimanche après-midi à la  Synagogue de la Paix, à Strasbourg, en présence d’une très nombreuse assistance composée de fidèles, d’élus, et de représentants d’autres religions.

Dans son discours, son prédécesseur, le grand rabbin René Gutman, qui vient de prendre sa retraite et de s’installer à Jérusalem, a déclaré notamment que son successeur allait être à la tête ‘d’une des communautés les plus prestigieuses, les plus respectées et les plus influentes d’Europe’.   

Le grand rabbin Harold Weill s’est ensuite couvert de son nouveau talith après avoir récité les bénédictions d’usage. Puis il a prononcé son allocution, commençant par citer le grand rabbin Abraham Deutsch, l’un de ses prédécesseurs qui a dirigé la communauté entre les années 1947 et 1969, en disant : « La destinée plus que mon mérite m’a placé en haut de cette chaire ». Il a également lancé un appel aux jeunes, déclarant à leur intention : « Aidez-moi à dessiner la communauté de demain ». Il a ensuite adressé de nombreux remerciements à la communauté, au consistoire et à sa famille.

Plusieurs personnalités ont été invitées à prendre la parole : le préfet du Bas-Rhin et du Grand Est Jean-Luc Marx, le président du Consistoire Israélite du Bas-Rhin Jean-Paul Kling, le grand rabbin du Haut-Rhin Claude Fhima, le président du Consistoire central Joël Mergui et le grand rabbin Pinchas Goldschmidt, président de la Conférence des Rabbins européens.

Claire Dana-Picard