Un jeune pianiste de 31 ans, juif orthodoxe considéré comme un prodige, a été tué en début de semaine dans un accident de la route. Il s’agit de Haïm Tukachinsky, qui a été heurté de plein fouet, dimanche soir vers minuit, par un véhicule alors qu’il rentrait à pied d’un office du soir au Kotel.

Le chauffard est un journaliste espagnol d’une cinquantaine d’années. La police, qui l’a repéré un peu plus tard, lui a fait subir un alcotest et a constaté qu’il avait conduit en état d’ivresse. Il a alors été interpellé et conduit au poste.

Haïm Tukachinsky était diplômé de l’académie de musique et de danse de Jérusalem où il avait étudié le piano et la composition.

Dans une interview qu’il avait accordée en 2015 à une chaîne de radio israélienne, il avait déclaré qu’à son avis, ‘la musique était l’un des plus beaux cadeaux qu’on pouvait offrir à une personne’. Il avait ajouté que pour lui, ‘la musique avait le pouvoir de rendre une personne heureuse, quelle que soit la situation dans laquelle elle se trouvait’.

Il avait par ailleurs insisté sur le rôle de la religion et de la musique dans sa vie : « Je suis un musicien juif religieux. Je suis observant et je m’efforce de tout respecter ».

Et de souligner: « Beaucoup de gens prétendent que je dois être en conflit, que je vis entre deux mondes. Ce n’est vraiment pas le cas. La musique rassemble les mondes ».

La mère du jeune pianiste, Yael Tukachinsky, a évoqué son souvenir avec émotion pour le site BHOL. Elle a raconté que son fils s’était intéressé très jeune à la musique et avait quitté les bancs de la Yeshiva pour se consacrer pleinement à son art.

« Après ses études à la Yeshiva Ketana de Kiriat Motzkin, il a décidé de ne pas continuer à la Yeshiva Guedola, a-t-elle précisé. Il voulait utiliser la musique pour sanctifier le nom de D. ».

« C’était un compositeur, un accompagnateur, un pianiste et un chef d’orchestre. Il a appris à jouer de nombreux instruments, ce qui lui a permis de composer et d’adapter ses œuvres à chacun d’entre eux ».

Les obsèques de Haïm Tukachinsky ont eu lieu mardi 16 Tichri à 15 heures à Chamgar. Il a ensuite été inhumé au cimetière du Mont des Oliviers, Har Hazeitim.

Yehi Zih’ro Barouh’.

Claire Dana-Picard